Cet article date de plus de 3 ans

Soudan Célestins Music : la reconversion musicale réussie de réfugiés en Auvergne

En Auvergne, des réfugiés venus du Soudan ont fait le pari de lancer leur groupe de musique pour se rapprocher des gens. Et cela marche.

© France 3 Auvergne
Sept chansons seulement. Il ne faut pas trop en faire. C'est ce que Conseil Pablo Aiquiel à Hassan et Ahmed. Ils sont tous deux membres du groupe Soudan Célestins Music. Et Pablo est un peu leur manager. Et même plus. Aujourd'hui, les répétitions se font chez lui.

"Au départ, je les ai mis en contact avec le festival de Gannat qui a offert 400 euros pour que l'on achète le premier clavier. Après on a tourné, on a été invité par le café Auguste [à Clermont-Ferrand, NDLR]", explique Pablo Aiquiel, de l'association Réseau Vichy Solidarité.

durée de la vidéo: 01 min 49
Sound Célestins Music : la reconversion musicale réussie de réfugiés en Auvergne ©France 3 Auvergne

Une fois les répétitions terminées, c'est à pied que le groupe rejoint le kiosque pour leur concert. Un moment important pour ces migrants devenus depuis peu réfugiés politiques. Pour Ahmed, la musique est pour lui un cadeau à offrir, mais pas seulement.

"La musique me sert à me rappeler ma famille, mon pays, qui est le Soudan. Cela me sert dans ma vie, et par là nous dévoilons notre culture à la société française. Elle crée du lien entre nous je pense", raconte Ahmed Khamis, chanteur leader du groupe Soudan Célestins Music.

Le public est parfois clairsemé mais pour Ahmed et son groupe, le pari est réussi. Ils ont pu partager leur culture et leur joie de vivre aux Vichyssois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réfugiés société musique culture