Suisse : noms, adresses, données médicales de ses habitants, une petite ville victime d'une "grave" cyberattaque

Près du lac Léman, la petite ville suisse de Rolle, admet avoir été victime d'une grave cyberattaque. De nombreuses informations, parfois sensibles, concernant ses habitants, sont tombées aux mains des pirates du web.

La population entière d'une petite ville suisse a vu ses données personnelles exposées suite à une cyberattaque, selon le quotidien Le Temps mercredi, et sa municipalité a reconnu avoir dans un premier temps sous-estimé la "gravité" de l'attaque.

La petite ville de Rolle (5.400 habitants), au bord du lac Léman, avait reconnu la semaine dernière avoir été victime d'une attaque au rançongiciel, qui avait affecté des données sur certains de ses serveurs administratifs. Mais la municipalité avait dans un premier temps affirmé que la quantité de données affectées était limitée et avait pu être récupérée grâce à des copies de sauvegarde.

L'attaque était de "faible" ampleur et n'avait touché que des serveurs de messagerie ne contenant pas de données municipales "sensibles", avait affirmé la syndique (maire) de Rolle, Monique Choulat Pugnale, au journal 24 heures.

Mais selon une enquête du quotidien Le Temps publiée mercredi, il s'agit en réalité d'un "piratage massif". La municipalité de Rolle, qui a porté plainte, a admis tard mercredi avoir "sous-estimé la gravité de l'attaque, le potentiel de l'utilisation des données et l'importance de la transparence pour la population rolloise". "Elle reconnaît avec humilité une certaine naïveté face aux enjeux représentés par le darkweb et la gestion d'actes malicieux de piratage", ajoutant avoir mis sur pied une "taskforce" pour suivre le dossier, selon un communiqué.

Selon Le Temps, les documents volés comprennent des tableaux recensant des informations sur les habitants, y compris leurs noms, adresses, dates de naissance, numéros de sécurité sociale, voire dans certains cas leur religion ou des données sur les infections au covid-19.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse international internet économie faits divers