• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Top 14 : Clermont-Ferrand veut ravaler sa honte à Brive

Morgan Parra transmet le ballon à l'allier Napolioni lors du match ASM-CABCL au Stade Michelin le 10 janvier 2015. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Morgan Parra transmet le ballon à l'allier Napolioni lors du match ASM-CABCL au Stade Michelin le 10 janvier 2015. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Taillé en pièces chez lui par Toulon samedi dernier (35-9), Clermont-Ferrand fait profil bas avant de se rendre dimanche (16h15) à Brive, mais formule la promesse de laver son honneur à l'occasion de cet attendu derby du Massif central.

Par Avec AFP

Il n'y avait pas de quoi être fier cette semaine du côté de l'ASM, surtout après une telle débandade à Marcel-Michelin, contre le RCT, le grand rival de ces dernières saisons.

"Quand ton gosse fait une connerie, tu lui achètes un cadeau ? Non."





 "J'ai dit après le match que j'avais honte", résume l'entraîneur Franck Azéma, en colère notamment à cause du "comportement" de ses troupes sur le terrain et du "contenu rendu". "Quand ton gosse fait une connerie, tu lui achètes un cadeau ? Non. On a été pauvres sur le combat et ce sont des choses améliorables physiquement comme mentalement."

"Ce n'est pas la plus belle semaine que j'ai vécue à l'ASM, c'est sûr", convient le demi de mêlée Morgan Parra. "Mais il faut se remettre au travail. On va se pointer à Brive avec de l'envie", promet-il encore.

Clermont toujours leader avant la 10e journée


Toujours leader avant le début de la 10e journée, Clermont sait qu'il doit cependant continuer à engranger dans un championnat hyper concurrentiel où chaque point vaut de l'or.

La semaine, débutée par une séance très matinale lundi, a donc été studieuse et principalement axée sur le combat et l'agressivité, deux paramètres qui ont totalement échappé aux Jaunards contre les Toulonnais.

"C'était assez compliqué, il y a eu une grosse remise en question de chacun", détaille ainsi le pilier Thomas Domingo. "On n'a pas fait de vidéo parce que ça ne sert à rien, on sait où l'on a péché", poursuit-il. "Il y a eu du travail, basé sur la combativité, l'engagement, la défense. On sait qu'ils (les Brivistes, NDLR) font déjouer beaucoup d'équipes sur cette envie, cet engagement."

 "Un bon clash"


Les Clermontois espèrent ainsi se resserrer autour de ces valeurs simples mais fondamentales pour contrer des Brivistes en pleine forme, à l'image de leur surprenante quatrième place occupée avant le début de cette dixième journée.

"C'est peut-être le bon moment pour basculer, aller de l'avant, de les rencontrer maintenant. Ca promet un bon clash", prédit ainsi Domingo, le pilier de Clermont biberonné à la rivalité entre les deux clubs si proches, malgré les 180 km de distance.

"C'est le derby bougnats-coujoux, ça a toujours un petit goût spécial et je suis bien excité de le jouer"


Même le deuxième ligne canadien Jamie Cudmore, avec son accent chantant, y est allé de sa saillie régionaliste. "C'est le derby bougnats-coujoux, ça a toujours un petit goût spécial et je suis bien excité de le jouer", a glissé ce leader de combat, remis d'une grippe qui l'avait privé des joutes samedi dernier.

Beaucoup d'absents sur le terrain


Les Clermontois devront toutefois composer avec une série de déboires à l'ouverture, avec les absences combinées de Camille Lopez et Brock James. Si c'est l'habituel N.9 Ludovic Radosavljevic, déjà aligné face à Toulon, qui a travaillé à ce poste cette semaine, le jeune Argentin Patricio Fernandez (21 ans) officiera finalement.

Et parmi les trois-quarts, Wesley Fofana, Jonathan Davies et Benson Stanley devront passer leur tour.

"On a un effectif suffisamment étoffé, on se doit de rester constants", réplique le capitaine Damien Chouly, qui a également dans le viseur la double confrontation européenne face à Exeter les deux week-end suivants.

"Il y a les mots mais surtout les actes sur le terrain", poursuit-il. "A nous de jouer et de montrer ce que Clermont a dans le ventre."

Les XV de départ

Brive : Germain - Radikedike, Mignardi, Petre, Namy - (o) Ugalde, (m) Péjoine - Hirèche, Koyamaibole, Hauman - Marais, Snyman - Jgenti, Ribes, Asieshvili

Clermont : Spedding - Nakaitaci, Rougerie, Gear, Planté - (o) Fernandez, (m) Parra - Bardy, Chouly (cap), Gérondeau - Iturria, Cudmore - Kotze, Ulugia, Domingo

Remplaçants

Brive : Da Ros, Pointud, Méla, Waqaniburotu, Sanconnie, Bézy, Laranjeira, Jourdain

Clermont : Van der Westhuizen, Debaty, Jedrasiak, Yato, Radosavljevic, Vulivuli, Abdendanon, Zirakashvili

Arbitre : Jérôme Garcès

Sur le même sujet

La 7e Symphonie de Beethoven en direct depuis le Festival de la Chaise-Dieu

Les + Lus