Tor des Géants 2021 : 3e succès pour le valdôtain Franco Collé et record de l’épreuve

L’ultra-trailer italien Franco Collé a réalisé un exploit mercredi 15 septembre. En franchissant la ligne d’arrivée à 4 heures 43 du matin à Courmayeur, il s’adjuge non seulement une 3ème victoire dans la course du 330 kilomètres, mais bat également le record de l'épreuve.

Au final, il aura mis seulement 66 heures et 43 minutes pour parcourir les hauts sentiers de la vallée d’Aoste (contre 67 heures et 52 minutes, précédent record établi en 2015 par l’espagnol Javi Dominguez).

« C’est mon expérience du Tor qui a parlé sur cette course », a commenté Franco Collé au micro de nos confrères du quotidien online « Aosta Sera ». « C’est la course qui m’a vu naître comme champion et ma course de cœur, en tant que Valdotain. Même quand je fais mon marché, les gens me disent : fais le Tor, fais le Tor cette année encore, pas le championnat du monde, non, le "Tor" !

Derrière lui, relégué à plus de deux heures, le Suisse Jonas Russi, longtemps aux commandes de l’épreuve avec le vainqueur. « Au-delà de la course, c’est une belle histoire d’amitié entre les deux premiers qui fait que cette édition restera dans l’histoire », commente pour sa part, Renato Willien, journaliste à la télévision italienne du TGR Rai Aosta.

 

Deux coureurs ensemble: mais un seul pour le titre

« Ils se sont connus l’an dernier sur la « Suiss Peaks », le « Tor des géants », version valais suisse. Sur le parcours, ils sont devenus tellement copains, (ils parlent le « walzer », un dialecte alpin d’origine germanique), qu’ils ont décidé de passer la ligne en vainqueurs ensemble. Et ils ont bien failli nous refaire le même coup cette année dans le « Tor ». Mais dans la dernière nuit de course, hier, Russi a eu mal à une jambe. Ils se sont parlés et le suisse a dit au Valdôtain : vas-y, je ne peux plus te suivre et toi, tu peux battre le record de l’épreuve. Et c’est ce que Franco a fait au final ! »

 Le suédois Petter Restorp, pointe pour sa part en 3e position. Les concurrents du 450 kilomètres « le Tor des glaciers », l’épreuve la plus longue du « TorX », (depuis cette année, le Tor se décline en 4 épreuves sur 450, 330, 130 et 30 kilomètres) devrait arriver jeudi matin. On assiste là aussi, à un coude à coude entre le Valdôtain Jules Gabioud et le Français Luca Papi, vainqueur de l’épreuve il y a 2 ans.    

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport montagne nature trail ultra-trail du mont-blanc