Le Tour de France 2020, c’est surtout le tour de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la preuve en 5 chiffres

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, lors de la présentation du parcours 2020, le 15 octobre 2019 à Paris. / © MaxPPP
Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, lors de la présentation du parcours 2020, le 15 octobre 2019 à Paris. / © MaxPPP

Si le tracé du Tour de France 2020 fait l’impasse sur la moitié nord du pays, à l’exception de la la dernière étape et de sa traditionnelle arrivée à Paris, le 19 juillet, la région Auvergne-Rhône-Alpes a été gâtée par les organisateurs avec pas moins de 9 étapes sur les 21 du parcours.

Par Stéphane Moccozet

9

Neuf, comme le nombre d’étapes qui partiront ou arriveront, voire les deux, en Auvergne-Rhône-Alpes en 2020. C’est l’Ardèche qui ouvrira les festivités, dès la 5e étape, avec un parcours reliant Gap à Privas. Le lendemain, la 6e étape partira du Teil, commune située en face de Montélimar, de l’autre côté du Rhône, pour rejoindre le Mont Aigoual (entre Gard et Lozère). On laisse passer un grosse semaine et on revient dans le Puy-de-Dôme pour une 13e étape entre Châtel-Guyon et le Puy Mary, dans le Cantal. Puis on enchaîne jusqu’à la 19e… Au programme : Clermont-Ferrand, Lyon, le Grand Collombier (pour une arrivée inédite), La Tour-du-Pin, Villard-de-Lans, Grenoble, Méribel, Bourg-en-Bresse…

3

Trois, comme le nombre d’arrivée inédite sur des sommets d’Auvergne-Rhône-Alpes. D’abord, le 10 juillet, le peloton ira de Châtel-Guyon, dans le Puy-de-Dôme, jusqu’au sommet du Puy-Mary, dans le Cantal. Lors de la présentation du parcours du Tour de France, le 15 octobre, Christian Prudhomme a prévenu les coureurs, l’étape sera difficile et « cumulera surtout le dénivelé le plus important du Tour 2020 avec 4 400 mètres d’ascension au total » répartis sur une étape longue de 191 km. La deuxième arrivée au sommet inédite dans la région, c’est au Grand Collombier qu’elle aura lieu, le 12 juillet, après un départ de Lyon. Le patron du Tour nous promet de la « baston » à la veille de la seconde journée de repos en Isère. Enfin, on devrait avoir de beaux écarts au sommet du col de la Loze, qui risque de faire des dégâts avec ses passages à plus de 20% au-dessus de Méribel (Savoie), où sera jugée l’arrivée de la 17e étape.

5

Cinq, comme le nombre de sites ou villes-étapes inédits dans la région parmi les douze recensées sur le Tour 2020 : Le Teil (Ardèche, départ de la 6e étape), Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme, départ de la 13e étape), Puy Mary (Cantal, arrivée de la 13e étape), le Grand Colombier (Ain, arrivée de la 15e étape), La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie, arrivée de la 18e étape).

10

Dix, comme le nombre de départements, parmi les douze que compte la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui verront passer la Grande Boucle. Seuls l’Allier et la Haute-Loire sont hors course en 2020. Si les tracés précis n’ont pas encore été tous publiés par l’organisation, il parait difficilement concevable que les routes de l’Allier soient empruntées pour aller de Clermont-Ferrand à Lyon, tout comme la Haute-Loire ne parait pas être un axe de passage pour rejoindre le Mont Aigoual (Lozère) en partant du Teil (Ardèche).

1000

Plus de mille kilomètres seront parcourus sur les routes de la région Auvergne-Rhône-Alpes par le 107e Tour de France. Au total, l’édition 2020 de la plus prestigieuse course cycliste au monde affiche un parcours long de 3 470 km entre Nice, où sera donné le grand départ, et Paris. L'épreuve aura lieu du 27 juin au 19 juillet.
© ASO / AFP
© ASO / AFP

Sur le même sujet

En attendant le Tour au Grand Colombier

Les + Lus