Tourisme Savoie : un appel à candidature lancé pour recruter les start-ups des Alpes de demain

Publié le Mis à jour le

Après avoir aidé sept start-up innovantes en matière de tourisme l'an dernier, l'Alpes Tourisme Lab a lancé, ce lundi 17 janvier, sa nouvelle campagne de recrutement des porteurs de projets pour 2022. Esprits créatifs exigés, la montagne de demain s'écrit dès maintenant.

C'est parti ! La fusée "Alpes Tourisme Lab" a redécollé de sa base de Savoie-Technolac. Objectif de cet appel à candidatures : une nouvelle planète à découvrir pour faire vivre la montagne de demain.

"Après ce que l'on vient de vivre avec le Covid, on entend bien fédérer un réseau de bonnes idées pour inventer la montagne du futur. Et même s'il faut aller les chercher loin, on n'a pas le droit de passer à côté", explique Estelle Bonhomme, chargée de communication à Chambéry-Grand Lac économie.

Une première promotion marquée par l'originalité et l'éclectisme

"French tech" et "manager touch"

Alors, c'est un vrai programme d'accompagnement que l'Alpes Tourisme Lab met en place autour de ses "champions" sélectionnés à travers la France entière.

Cette nouvelle campagne de détection, c'est aussi : trois journées de découverte, de rencontres avec différents acteurs du tourisme de montagne, un accompagnement par des coaches, des experts du management... 

Mais aussi : deux sessions de "speed meeting business" avec des entrepreneurs du tourisme. Et puis la cerise sur le "gâteau montagnard" : trois ateliers en immersion montagne à La Clusaz, La Plagne ou en compagnie d'experts de la Compagnie des Alpes.

"Il faut qu'ils sachent au bout du compte si les solutions qu'ils proposent font sens avec la réalité d'une montagne à vivre en toutes saisons, et soumise à la pression du réchauffement climatique", conclut Estelle Bonhomme.

Candidats au départ pour la future planète "Montagne", vous avez jusqu'au 25 février pour vous faire connaître. Le comité de sélection se réunira le 11 mars prochain. Combien enfileront une tenue de cosmonautes au final ? On ne le sait pas encore. Une seule chose est certaine : l'Alpes Tourisme Lab attendra d'eux, qu'ils aillent décrocher la lune !