Traces d'ADN de Maëlys chez Nordahl Lelandais, le procureur de Grenoble dément

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon .

Le procureur de Grenoble a démenti ce jeudi 15 mars 2018 les informations selon lesquelles des traces d'ADN de la petite Maëlys auraient été retrouvées au domicile de Nordahl Lelandais.

Non, aucune trace d'ADN de la petite Maëlys n'aurait été retrouvée au domicile de Nordahl Lelandais. Contacté par la rédaction de France 3 Alpes, le procureur de Grenoble a démenti ce jeudi 15 mars 2018 l'information selon laquelle ces traces auraient été retrouvées où vivait le principal suspect de l'enlèvement et du meurtre de la fillette.





D'après Franceinfo, qui citait hier des sources proches de l'enquête, de l'ADN de Maëlys aurait été retrouvé sur le canapé de Nordahl Lelandais, au domicile de ses parents chez qui il vivait. Ce jeudi, à nos confrères de Franceinfo et aux journalistes de notre rédaction, Jean-Yves Coquillat a indiqué qu'aucune trace d'ADN de la fillette, disparue en août dernier et retrouvée morte au mois de février, n'avait été retrouvée au domicile de l'ancien militaire. 



Interrogée pour la première fois depuis les aveux de son fils, la mère de Nordahl Lelandais avait affirmé ce jeudi 15 mars, au micro de RTL, qu'elle n'avait " rien vu, rien entendu". "La gamine, je ne l'ai pas vue rentrer chez moi", affirmait-elle. Et d'ajouter : "S'il y avait eu quelque chose, il était obligé de passer devant ma chambre et j'aurais entendu marcher ou parler. Donc c'est impossible". 





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité