• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Trains : les TER d'Auvergne-Rhône-Alpes parmi les moins ponctuels de France

Photo d'illustration / © Yann Gonon - FTV.
Photo d'illustration / © Yann Gonon - FTV.

 L'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) publie son rapport annuel ce vendredi 19 avril 2019. On apprend que l'année 2018 a été particulièrement mauvaise pour la régularité des trains. Les TER d'Auvergne-Rhône-Alpes sont parmi les moins ponctuels de France.
 

Par Yann Gonon

Les trains ont été encore moins ponctuels en 2018 qu'en 2017 si l'on en croît le rapport annuel publié ce vendredi 19 avril 2019 par l'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST). En Auvergne-Rhône-Alpes, les TER montent sur le podium des trains les moins ponctuels.

C'est d'abord à cause de la grève des cheminots au printemps et à cause de la panne électrique à la gare de Paris-Montparnasse que le bilan est aussi médiocre pour la régularité des trains, note l'AQST. L'année 2018 a constitué "la pire année depuis 2012 (date de création de l'AQST) en termes d'annulation pour l'ensemble des transports ferroviaires longue distance. On peut retenir la forte augmentation du taux d'annulation des circulations TGV à 7,8% contre 1,0% en 2017 et 0,3% en 2016", écrit l'Autorité dans son bilan.

En ce qui concerne les transports régionaux, les retards et les annulations ont été plus nombreux également en 2018. Selon l'Autorité de la qualité de service dans les transports, le taux d'annulation est en légère hausse avec 2,1 % des voyages supprimés, contre 1,9 % en 2017. Le taux de retard est lui aussi en augmentation à 9,6 %, contre 9,1 % en 2017.
 Tout en haut du palmarès des régions les moins "ponctuelles", figure d'abord l'Occitanie, la région PACA puis Auvergne-Rhône-Alpes, toujours selon l'AQST qui détaille aussi les causes des retards. Les mouvements sociaux ne représentent que 7 %, les causes "externes", des problèmes de matériel et d'infrasctucture représentant les causes les plus fréquentes.

L'émission "Dimanche en politique" du 16 novembre 2018 s'était intéressée aux causes des retards des TER. Nos équipes étaient parties à la rencontre des usagers, souvent excédés.
 

Si les retards et les annulations ont particulièrement pénalisé les usagers en 2018, l'AQST décerne un bon point à la liaison TGV Paris-Lyon, l'une des plus ponctuelles de France.

En plus des trains, l'AQST analyse également l'ensemble des autres moyens de transports, notamment le secteur aérien. Son rapport complet est disponible ci-dessous.
 

Sur le même sujet

Clémentine la résistante

Les + Lus