Cet article date de plus de 9 ans

Le tramway aérien de l'entreprise Poma à New York a résisté à Sandy

Installées à New-York, les nacelles continueront de relier Manhattan à l'île de Roosvelt. Le tramway aérien de la firme iséroise n'a pas souffert des vents violents qui se sont abattus sur la grosse pomme.
Sur place, au plus fort de la tempête, les deux cabines sont restées au chaud. Chacune était à l'arrêt dans les gares, de part et d'autre du trajet.  

Les appareils ont résisté. Des tests et des contrôles, effectués outre atlantique, ont permis de confirmer la fiabilité des câbles et des nacelles. Les vents qui ont soufflé jusqu'à 120km/h n'ont eu aucune prise sur le tramway. Il a rouvert ses portes au public mardi dernier à 16 h.

Une aubaine pour les new-yorkais, les réseaux de transport en commun fortement endommagés sont pour l'instant fermés. Le métro souterrain totalement inondé ne pourra être remis en service dans l'immédiat. Cette liaison aérienne est gratuite et reste surtout l'un des seuls transports en commun qui fonctionne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports