Cet article date de plus de 5 ans

Les travaux s'achèvent sur la route de secours du Chambon

Annoncée pour le 25 ou le 26 novembre, l'ouverture de la route de secours, sur une rive du lac du Chambon, représente un immense soulagement pour les riverains soumis à des trajets à pied, en navette lacustre ou en hélicoptère depuis la fermeture du tunnel, le 10 avril dernier.
Plus qu'une centaine de mètres à recouvrir d'enrobé, et la "petite route" sera terminée. Enfin presque... Reste encore à sécuriser cette portion de cinq kilomètres, sinueuse, exposée aux éboulements et aux risques de verglas, qui longe les éperons rocheux de la rive gauche du Chambon, en face du tunnel. N'oublions pas que c'est une route forestière qui a ainsi été transformée en un temps record pour permettre de relier l'Isère et les Hautes-Alpes. 

Reportage d'Alexandre Lépinay et Valérie Bour
durée de la vidéo: 01 min 52
route du Chambon

Tant du côté de l'Oisans que de La Grave, on attend ce lien routier avec impatience, pour ne plus être obligé d'utiliser les navettes lacustres qui sont venues remplacer la RD1091. Coût de l'opération, un peu plus de 5 millions d'euros. Les travaux auront duré un mois de plus que prévu. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon transports routes économie