Cet article date de plus de 5 ans

Tunnel du Chambon : pas de réouverture avant le 15 juin

Huit semaines de travaux au minimum seront nécessaires pour le renforcement de la voûte qui menace de s'effondrer.
Jean-Pierre Barbier, président du département de l’Isère, était sur place ce mercredi après-midi, accompagné des services techniques, pour l' annoncer : consolider la fissure de soixante mètres qui menace l'édifice par un enduit d'une épaisseur de 50 cm nécessitera huit semaines de travaux, "si tout va bien" . 


Située à l'entrée du tunnel côté Hautes-Alpes, cette fissure s'est ouverte brutalement la semaine dernière en raison de l'accélération des mouvements géologiques du versant de montagne traversé par le tunnel. Une accélération imprévisible qui conduit à la prudence, tant dans la réalisation des travaux que dans leur durée.

La solution de consolidation sera provisoire, l'objectif étant de rouvrir le tunnel à la circulation le plus rapidement possible. Sa mise en oeuvre débutera le 20 avril. Des travaux structurels seront engagés par la suite, de nuit, comme c'était prévu avant la découverte de la fissure béante ce vendredi 10 avril.

Pour les habitants du secteur qui empruntent quotidiennement le tunnel, notamment les habitants de La Grave qui viennent travailler dans l'Oisans, des solutions sont à l'étude. Rien n'a encore été arrêté. Deux  possibilités sont envisagées : soit l'aménagement de pistes forestières sur la rive gauche du lac, soit une navette fluviale qui contournerait le tunnel par le lac.

reportage de Nathalie Rapuc-Mulac et Jean-Christophe Solari
durée de la vidéo: 02 min 06
travaux tunel du chambon


Il faudra aussi trouver une solution pour la vingtaine de collégiens des Hautes Alpes qui fréquentent le collège de Bourg d'Oisans et reprendront les cours le 27 avril. L'internat de l'établissement devrait pouvoir les accueillir. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tunnel du chambon routes