Vents forts : nuit moyennement agitée en Isère, calme en Savoie et Haute-Savoie

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes
Ce n'est pas le vent, mais les pompiers qui ont retourné la voiture pour sécuriser le site
Ce n'est pas le vent, mais les pompiers qui ont retourné la voiture pour sécuriser le site © Frédéric Lefronçois

Dans la seule nuit du réveillon, les pompiers sont sortis plus de 230 fois à cause des intempéries. Des interventions sans gravité sauf à Chamrousse où un chalet a dû être évacué et huit véhicules endommagés. Dans les Savoie, la nuit a été plutôt calme. 

Seule l'Isère était placée en vigilance orange dans la nuit du 24 au 25 décembre. C'est donc ce département qui, logiquement, a connu les heures les plus agitées de la région. Mais heureusement, la tempête annoncée s'est révélée sans gravité. 

 


En Isère

En l'espace de 24 heures, les pompiers ont réalisé 458 interventions dont 230 liées directement aux intempéries. Les gendarmes, de leurs côtés, sont sortis une quarantaine de fois. Des interventions souvent "routinières" (chutes d'arbres, tuiles envolées) sauf à Chamrousse où un chalet a dû être évacué et 14 personnes, des touristes, relogées. Une partie de la toiture (100 mètres carrés) s'est envolée.

Lors de leur chute, les débris ont causé des dégâts sur huit véhicules garés à proximité. Mais il n'y a heureusement aucun blessé. 




En Savoie

La nuit a été bien plus calme qu'en Isère. Les pompiers ont enregistré une quarantaine d'interventions directement liées au coup de vent. Mais là encore, sans gravité : "La nuit a été assez agitée jusqu'à deux heures du matin puis l'activité s'est bien calmée", nous a signalé le chef de salle du SDIS 73.

Quelques centaines de foyers seraient toujours privés d'électricité mais aucun chiffre n'est pour l'heure officiellement disponible.
 

En Haute-Savoie

Là encore, le calme a régné. Seule une dizaine d'interventions a été constatée dans le département. Mais la préfecture de Haute-Savoie appelle toujours à la vigilance : le vent devrait continuer à souffler jusqu'au jeudi 26 avec des rafales allant jusqu'à 120km/h en plaine. Les autorités craignent également des inondations à cause des fortes intempéries attendues dans les heures qui viennent. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.