VIDEO. Affaire Maëlys : une chanson en hommage à la petite fille cartonne sur Facebook

Pont-de-Beauvoisin, lieu d'hommage à Maëlys / © PHILIPPE DESMAZES / AFP
Pont-de-Beauvoisin, lieu d'hommage à Maëlys / © PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le rappeur Mone Lakame a voulu rendre hommage à la petite Maëlys, dont le corps a été retrouvée le 14 février dernier, dans une chanson mise en ligne sur le réseau social Facebook. Elle cumule samedi 24 février 690 000 vues. 

Par France 3 Alpes

"Petite chanson en hommage à Maëlys, écrite et chanté ce matin sous le coup de l'émotion." Peu après les aveux de Nordahl Lelandais mercredi 14 février sur son implication dans le meurtre de la petite Maëlys fin août, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, le rappeur Mone Lakame a publié une chanson en hommage à la petite fille sur le réseau social Facebook.

"Je ne sais pas trop chanter, mais ça vient du plus profond de mon âme, car ce qu'il lui est arrivé, peut arriver à chacun de nous... paix à son âme et force à ses parents", écrit-il. 


"Je n'ai pas pu te protéger, c'est ce qui me rend le plus triste"


"Je n'ai pas pu te dire au revoir, mais comment savoir que ce soir-là, c'était ton dernier regard que tu m'adressais tendrement, toi mon enfant", ​ouvre le rappeur.  "J'ai mal Maëlys, de te voir partir comme ça est un vrai supplice. J'ai mal Maëlys, je n'ai pas pu te protéger, c'est ce qui me rend le plus triste", poursuit-il en refrain. 

"Je prie chaque jour pour toi, petite Maëlys, ce qui t'est arrivé, mon dieu, aurait pu arriver à mon fils", chante t-il un peu plus loin dans cette "Maëlys song", repartagée par la maman de la petite fille sur sa page Facebook personnelle. 

Interrogé par 20 Minutes, Mone Lakame explique sa démarche. "Je pense que comme tous les Français, j’ai été pris aux tripes. On a vécu cette histoire comme si on y était, seconde par seconde."

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus