Cet article date de plus de 4 ans

Villefranche-sur-Saône : les pilotes du drone de la prison arrêtés

La police a arrêté mardi et jeudi les pilotes du drone qui a atterri le 17 mars dans l'enceinte de la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône. Trois jeunes hommes habitant Gleize et Villefranche ont été interpellés et laissés libres avant leur convocation par le tribunal.       
© AFP
Il aura fallu aux enquêteurs une dizaine de jours pour identifier les responsables de l'intrusion aérienne commise le 17 mars dernier à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône. Les débris calcinés d'un drone avaient été découverts dans l'enceinte de la prison.

La Brigade anti-criminalité a d'abord procédé à Gleize, mardi vers minuit, à l'arrestation d'un premier homme, agé de 24 ans. Grace à la récupération d'images video, elle a ensuite pu identifier deux autres hommes habitant  Villefranche-sur-Saône. Deux complices agés de 21 et 28 ans. Ils ont été laissés libres avant d'être convoqués au tribunal où ils devront répondre d' "introduction illicite d'objet dans une enceinte pénitentiaire".



La police a également arrêté tard dans la nuit de mercredi à jeudi deux jeunes hommes qui venaient de faire pénétrer, eux aussi, des objets cette fois dans la cour de la prison de Meyzieu, mais d'une façon plus classique. Un téléphone portable, destiné au frère de l'un d'eux, avait été lancé tout simplement. Les deux hommes, un villeurbannais de 17 ans et un homme de Vaulx-en-Velin, sont présentés au parquet ce vendredi.          

                     
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société police sécurité prison