Cet article date de plus de 5 ans

Violences policières à Paris : le militant CGT stéphanois relaxé

Cedric Crozet, le syndicaliste de la CGT stéphanois poursuivi hier devant le tribunal correctionnel de Paris pour des violences policières commises le 14 juin dernier lors d'une manifestation a finalement été relaxé. Il a produit à l'audience des séquences vidéo qui établissaient sa bonne foi.     
Son  travail de collecte des preuves formelles de son innocence aura finalement payé. Cédric Crozet, le syndicaliste élu municipal de St Etienne, poursuivi pour avoir lancé un fumigène cointre la police lors de la manifestation nationale du 14 juin à Paris , a finalement été relaxé. Il avait demandé un report de la première audience pour pouvoir rassembler des preuves et produire des vidéos qui attestaient de sa bonne foi .Il a été entendu et il a pu démontrer qu'il ya avait eu erreur sur la personne , une confusion qui avait entraîné son arrestation. Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé la relaxe à son encontre.
durée de la vidéo: 01 min 05
Le syndicaliste CGT stéphanois relaxé
          
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société loi travail social