Cet article date de plus de 5 ans

Vive émotion en Isère lors de la marche silencieuse à Villefontaine après les viols présumés d'écoliers

Partagées entre "tristesse" et "incompréhension", elles ont voulu dire "plus jamais ça": un millier de personnes ont effectué samedi après-midi à Villefontaine une marche silencieuse en soutien aux enfants victimes de viols présumés, commis par le directeur d'une école primaire de la ville.

© Joëlle Ceroni
Les visages étaient fermés, rares sont ceux qui se sont exprimés cet après-midi sur les raisons de leurs présences. Ils sont venus du quartier ou d'ailleurs par petits groupes accompagnés de très nombreux enfants. Près d'un millier de personnes environ se sont rassemblés pour apporter un soutien collectif aux familles en détresse.

Dans la foule, des voisins, des parents d'élèves, des enseignants, et aussi des élus dont la députée PS du secteur Joëlle Huillier. Elle a été chargée par Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'éducation nationale de transmettre aux parents le message de sa visite, dès que les résultats de l'enquête seront connus. 

Une marche silencieuse, pas de slogan, ni de banderoles, le cortège a pris le chemin de l'école. Il n'y a pas eu d'arrêt devant l'établissement, pas de recueillement, ni de pleurs, juste un regard en passant sur les murs qui ont abrité les crimes du pédophile présumé.

Un défilé très digne auquel certaines familles d'enfants victimes ont participé mais que d'autres ont évité. A ces dernières, le collectif de parents transmettra un compte-rendu de cette manifestation de soutien.

Reportage de Joëlle Ceroni, Nathalie Rapuc-Mulac et Eric Achard
durée de la vidéo: 02 min 02
Marche silencieuse à Villefontaine

Des registres, mis à disposition par la mairie de Villefontaine, étaient là pour recueillir les paroles de réconfort à destination des familles. A ce jour, 9 plaintes de parents d'élèves ont été déposées, 16 autres signalements ont été enregistrés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pédophilie justice faits divers