Votre visage analysé sur ordinateur grâce à un logiciel créé par une start-up à Grenoble

Ils sont déjà entrés dans nos vies, les logiciels de reconnaissance faciale analysent nos expressions dans les Photomatons, entre autres. Mais une start-up grenobloise, Smart Me Up, va encore plus loin avec un logiciel d'analyse des visages par vidéo.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Il vous dévisage en un clin d'oeil: il identifie votre sexe, la position de votre tête et même votre tranche d'âge. Le logiciel de reconnaissance faciale est très physionomiste. Son secret? Il analyse en temps réel les images vidéos de n'importe quelle caméra. 

Souriez, vous êtes analysé

Et l'examen en question porte sur différents éléments du visage. Grâce aux yeux par exemple, il évalue votre attention ou votre concentration. Il peut également analyser vos émotions en calculant votre taux de sourire !

L'intelligence artificielle, c'est la passion de Loïc Lecerf: il crée la société Smart Me Up en 2012. En janvier 2015, il dévoile son logiciel à Las Vegas, à la grand-messe mondiale du high-tech. Parmi les premiers testeurs, le ministre de l'économie Emmanuel Macron.

Des applications marketing encore inexploitées

Selon le concepteur, la reconnaissance faciale par vidéo a un grand marché potentiel. Elle peut s'appliquer aux objets connectés, à la robotique ou au marketing
  
Huit salariés dans cette start-up, tous ingénieurs. Matière grise et algorithmes à haute dose pour la recherche-développement. Des kilomètres de code informatique sont nécessaires pour amplifier les capacités et la rapidité du logiciel.


Première utilisation grand public : les cabines photos automatiques. Le système assure la conformité des photos d'identité aux normes réglementaires. Mais d'autres applications, notamment dans la publicité ou la sécurité, pourraient poser question sur le respect de la vie privée et des libertés.

Reportage de Xavier Schmitt et Nathalie Rapuc. Intervenants: Olivier Kihl, Ingénieur recherche-développement; Loïc Lecerf, créateur société Smart Me Up; John Ruiz,, Ingénieur recherche-développement