Cet article date de plus de 8 ans

Sardy-lès-Epiry (Nièvre) : Le directeur d'Erscia France porte plainte contre les opposants au projet de scierie industrielle

Pascal Jacob, directeur général d'Erscia France, a déposé 5 plaintes pour diffamation à l'encontre des opposants au projet d'installation d'une scierie industrielle, à Sardy-lès-Epiry, aux portes du Morvan.
Selon Pascal Jacob, cité par le Journal du Centre du jeudi 21 février 2013, "une limite a été franchie et c'est inacceptable".
Le directeur général d'Erscia France confirme que 5 plaintes ont été déposées pour diffamation, en raison d'une "foultitude d'informations inexactes, mensongères et diffamatoires (qui est) diffusée sur des blogs, des réseaux sociaux ou des forums internet, concernant l'entreprise, ses investissements, la notoriété de ses dirigeants et les subventions dont elle dispose". D'après Pascal Jacob, des données confidentielles ont également été diffusées.

Le projet de scierie à Sardy-lès-Epiry, à quelques kilomètres de Corbigny, suscitent l'opposition de quelques dizaines de militants qui se relayent pour occuper une parcelle proche du futur chantier.

Dans une interview accordée au Journal du Centre, Pascal Jacob réaffirme le souhait de l'entreprise de s'implanter dans la Nièvre, avec 125 emplois à la clé. Il rappelle que "2,5 millions d'euros ont été investis dans ce projet". "Franchement, il faudrait une catastrophe pour qu'on fasse machine arrière", conclut-il.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique justice environnement