Bourgogne : nouvelles manifestations contre le projet de loi sur l'emploi

La manifestation du 5 mars 2013 à Dijon
La manifestation du 5 mars 2013 à Dijon

La CGT, FO, la FSU et Solidaires appellent une nouvelle fois les salariés à descendre dans la rue mardi 9 avril 2013, pour s'opposer au projet de loi sur l'emploi, qu'ils jugent "néfaste". Les députés ont adopté le texte dans la journée par 250 voix pour et 26 contre.

Par AFP

Le projet de loi transcrit dans le code du travail l'accord sur la sécurisation de l'emploi, signé le 11 janvier 2013 par le patronat et trois syndicats - CFDT, CFTC, CFE-CGC.

Accord rejeté par deux grandes centrales, la CGT et FO pour lesquelles le texte "sécurise les licenciements et non pas l'emploi". Deux autres syndicats : Solidaires, qui n'est pas représentatif dans le privé, et la FSU implantée seulement dans le secteur public, sont dans le camp des opposants.

Les quatre syndicats avaient déjà organisé une mobilisation le 5 mars dernier et revendiqué 200 000 manifestants dans tout le pays. Selon Thierry Lepaon, nouveau numéro un de la CGT, 170 manifestations sont prévues mardi 9 avril pour "empêcher la transposition dans la loi de l'accord".

Les appels à la grève sont limités, le trafic SNCF peu perturbé. A Dijon, certains accueils péri-scolaire et restaurants scolaires sont fermés. Des défilés ont eu lieu dans les quatre départements bourguignons (Dijon, Chalon, Montceau, Nevers...)

Reportage à Dijon : I.Rivierre, C.Gaillard, M.Boissonnet
 Avec : Sandrine Mourey, secrétaire départementale CGT 21
            Brice Vincendeau, CGT Cheminots Dijon

DMCloud:56205
Manifestation à Dijon
La mobilisation intervient au moment où les députés, au terme de six jours de débats, ont voté le projet de loi. Le PS a très majoritairement voté pour. Six députés socialistes, dont la député de Côte d'Or Kheira Bouziane, ont toutefois voté contre.

L'examen de tous les articles et amendements s'est achevé peu après minuit, dans la nuit de lundi à mardi. Après le vote de l'Assemblée, le texte sera soumis au Sénat en procédure accélérée.

Sur le même sujet

Les + Lus