Besançon et Montbéliard : les agriculteurs manifestent et demandent une hausse du prix du lait

Des chariots de supermarchés ont été déversés devant la préfecture
Des chariots de supermarchés ont été déversés devant la préfecture

Des éleveurs ont manifesté hier soir à Besançon et Montbéliard : ils protestent contre la hausse des matières premières et ils demandent une augmentation du lait de 3 centimes par litre.

Par Catherine Eme-Ziri

Ils étaient entre 140 et 200 à manifester hier soir à Besançon, 140 selon les forces de l'ordre, 200 selon les manifestants.. Ils ont défilé avec des vaches et des moutons dans les rues du centre ville et ont terminé leur manifestation devant la préfecture de région. D'ailleurs, une délégation d'éleveurs y a été reçue.
Ces manifestations, une autre a eu lieu à Montbéliard en soirée également qui a réuni 70 agriculteurs, répondent à un appel lancé par les deux syndicats majoritaires dans le monde agricole : la FNSEA et le CNJA.
"Nous sommes là pour crier que l'élevage est en crise", a déclaré à l'AFP Eric Liegeon, secrétaire général de la FDSEA du Doubs. "L'augmentation des charges des exploitations agricoles, notamment des charges alimentaires pour les bêtes due à la hausse du prix des matières premières, est devenue insupportable", a-t-il dit.
Pour faire face, les agriculteurs demandent une revalorisation des prix des produits laitiers par les transformateurs et les distributeurs. Ils réclament notamment une hausse de 3 centimes sur le litre de lait.
Le sujet est en négociation mais bloque pour l'instant sur la proposition de certaines enseignes (Auchan, Carrefour, Casino, Cora et Monoprix).

Des revenus en chute libre

Les éleveurs demandent une hausse de 3 centimes sur le litre de lait. En 2012, leurs charges ont augmenté de 30 euros pour 1.000 litres, soit près de 10% de leur prix de vente.

Si les producteurs de lait sont sous les feux des projecteurs, les autres éleveurs souffrent aussi. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: en 10 ans (de 2000 à 2010), la France a par exemple perdu un million de porc et donc des centaines d'éleveurs.
En 2012, les éleveurs de viande bovine ont gagné en moyenne 15.400 euros, les producteurs de lait 26.500 euros, les éleveurs de moutons et de chèvres 15.300 euros, contre plus de 72.000 euros pour les céréaliers.

(Avec AFP)

La manifestation des agriculteurs hier soir à Besançon :

DMCloud:57085
manif agriculteurs

 

Sur le même sujet

Les + Lus