• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'ancienne biathlète Emmanuelle Claret est décédée

Emmanuelle Claret (à gauche) et Florence Baverel aux Jeux Olympiques de Nagano en 1998 / © AFP / Tao-Chuan Yeh
Emmanuelle Claret (à gauche) et Florence Baverel aux Jeux Olympiques de Nagano en 1998 / © AFP / Tao-Chuan Yeh

L'ancienne biathlète se battait contre une leucémie. Emmanuelle Claret est décédée samedi après-midi, à Besançon.

Par Raoul Advocat et Sophie Courageot

Des combats, elle en avait gagné. Contre le chrono. Face aux cibles du biathlon. La championne du monde 1996 s'était installée aux Granges-Narboz, dans le Haut-Doubs. Depuis le début du printemps, elle livrait un combat contre la leucémie. Soignée au CHU de Besançon, Emmanuelle Claret attendait un don de moelle osseuse. Elle est brutalement décédée samedi, en début d'après-midi.

Solidarité

Le dimanche 20 mai, le monde du sport devait se retrouver sur le stade de Pontarlier. Un match de solidarité pour communiquer autour du don de moelle osseuse. Un grand cri du coeur aussi pour afficher sa solidarité. L'opération avait été préparée par l'association "La Sapaudia", présidée par Sylvain Guillaume.

Une association que connaissait bien Emmanuelle Claret. Elle avait participé aux dernières épreuves de la Transjurassienne sous le maillot de la Sapaudia. En février, elle était sur les skis à l'arrivée à Mouthe. En avril, le diagnostic des médecins tombait.

Mère de deux enfants, Emmanuelle Claret avait 44 ans.

Après l'annonce du décès d'Emmanuelle Claret, la réaction de Sylvain Guillaume :

Réaction de Sylvain Guillaume à la disparition d'Emmanuel Claret






Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus