Réforme de l'enseignement supérieur : les IUT inquiets pour leur avenir

La sélection en IUT est rude : seulement un élève sur 4 est retenu
La sélection en IUT est rude : seulement un élève sur 4 est retenu

Les IUT font-ils de l'ombre aux universités ? Ces établissements ont de bons résultats avec leurs formations qui préparent au monde du travail... trop bons ? A Besançon, comme dans d'autres IUT, les responsables sont inquiets...

Par Catherine Eme-Ziri

Créés dans les années 60 pour orienter des élèves des bacs généraux vers les filières technologiques, les IUT, les Instituts universitaires de Technologie, ont largement rempli leur mission. Les 117 IUT français sont plébiscités par beaucoup de bacheliers. Font-ils de l'ombre aux universités ? C'est ce que pensent enseignants et responsables des IUT qui s'inquiètent pour leur avenir. Besançon ne fait pas exception à la règle.
Sur deux sites, 1400 étudiants préparent l'un des 12 DUT, Diplômes Universitaires de Technologie, ou l'une des 13 Licences Professionnelles.
DMCloud:69765
Réforme de l'enseignement : les IUT inquiets
Institués dans les années 60 pour faire venir des élèves des bacs généraux vers les filaires technologiques, les IUT ont largement rempli leur mission. Ils sont en tous cas plébiscités par beaucoup de bacheliers...au point de faire de l'ombre à l'université.


Sur le même sujet

Les + Lus