A Dijon, le CHU prépare la journée sans tabac du 31 mai

Pour l'édition 2013, la journée aura pour thème principal l'interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage.  Un thème sur lequel le CHU a travaillé durant toute l'année scolaire avec une classe de seconde du lycée Charles De Gaulle.

Par Michel Gillot

Première cause de mortalité évitable, le tabagisme actif est considéré comme responsable de 73 000 décès prématurés chaque année en France, sans compter les décès liés au tabagisme passif.
Il a été démontré  que l'interdiction globale de la publicité faisait baisser le nombre de personnes qui commencent ou qui continuent à fumer. Ce serait donc l'un des moyens les plus efficaces de réduire la demande du tabac et donc l'un des moyens de lutte les plus rentables.
C'est sur ce thème qu'ont planché 34 élèves de seconde du lycée Charles De Gaulle, accompagnés dans leur démarche par trois enseignants, une infirmière scolaire et un infirmier du CHU spécialisé en addictologie.
Le 31 mai, le CHU de Dijon proposera trois stands d'information et de prévention ouverts à tous.
  • Hall du Bocage Central, de 9h à 17h30
  • Hall de la maternioté, de 9h à 17 h
  • Hall de l'hôpital d'enfants, de 9h30 à 15h.
Ce dernier stand sera tenu par des étudiantes de l'Ecole Régionale d'Infirmière Puéricultrices, qui mettront plus spécialement l'accent sur le tabagisme passif.

Sur le même sujet

Les + Lus