Côte-d'Or : un forum pour développer l'insertion professionnelle des handicapés

Le 2e Forum des ESAT (Etablissements et Services d'Aide par le Travail) de Côte d'Or a eu lieu lundi 1er juillet 2013, au conseil général de Côte-d'Or, à Dijon.
Le 2e Forum des ESAT (Etablissements et Services d'Aide par le Travail) de Côte d'Or a eu lieu lundi 1er juillet 2013, au conseil général de Côte-d'Or, à Dijon.

On connaît trop peu les ESAT qui ont succédé aux centres d'aides par le travail (CAT). Ils permettent aux personnes handicapées d'exercer une activité dans un environnement protégé. Mais, de nombreuses places restent vacantes.

Par B.L.

Une quarantaine d'ESAT en Bourgogne

Mise sous pli de courriers, tonte de pelouses, conditionnement de produits alimentaires, fabrication de palettes en bois, travaux de soudure, usinage d'aluminium, livraison de plateaux repas ou réalisation d'apéritifs dinatoires… Ce sont quelques unes des activités proposées par la quarantaine d'ESAT (Établissements et Services d'Aide par le Travail) que compte la Bourgogne.

Ces établissements accueillent des personnes handicapées qui ne sont pas suffisamment autonomes pour travailler en milieu ordinaire. Le problème est que les ESAT souffrent d'un déficit de notoriété. Dans le seul département de la Côte d'Or, un milllier de places sont disponibles.

Les obligations d'emploi de travailleurs handicapés

C'est pour faire évoluer cette situation que le 2e Forum des ESAT de Côte d'Or a eu lieu lundi 1er juillet 2013. Il s'est déroulé au conseil général de Côte-d'Or, rue Joseph Tissot, à Dijon. Cette manifestation a permis de mettre en avant la qualité du travail réalisé dans les ESAT.
De leur côté, les familles et les enfants accueillis dans les IME (instituts médico-éducatifs) ont pu découvrir les possibilités offertes par les ESAT.
Pour leur part, les employeurs publics ou privés ont été sensibilisés à la possibilité de faire appel aux services des ESAT : cela leur permet de remplir leurs obligations d'emploi de travailleurs handicapés. Les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues d'employer au moins 6% de travailleurs handicapés. Celles qui ne respectent pas ce quota doivent verser une taxe qui peut atteindre 1 500 fois le salaire minimum.

DMCloud:83331
Côte-d'Or : un forum pour développer l'insertion professionnelle des handicapés


Reportage de Sylvain Bouillot et Jean-Louis Saintain avec :

  • Michel Gambey, directeur ESAT Acodège Marsannay-la-Côte
  • Marie-Thérèse Richard, salariée depuis 20 ans

Sur le même sujet

Les + Lus