L'ex-employeur du porcher jurassien rendu sourd par les cochons condamné pour faute inexcusable

Serge Personeni est presque sourd
Serge Personeni est presque sourd

Le tribunal des affaires de sécurité sociale de Lons-le-Saunier a condamné ce matin l'ex-employeur de Serge Personeni pour "faute inexcusable". L'ancien porcher de Saint Laurent en Grandvaux l'accusait d'être devenu sourd à force de s'occuper de 4000 cochons sans matériel de protection. 

Par Isabelle Brunnarius

La surdité du requérant a été reconnue comme maladie professionnelle en 2012. Son préjudice global sera estimé ultérieurement, au terme d'une expertise médicale ordonnée par le tribunal et la rente perçue pour sa maladie professionnelle sera majorée.

En juin, lors de l'audience, l'inspection du travail avait qualifié d'"incompatible avec la dignité humaine" les conditions de travail de Serge Personeni.

De 2001 à 2008 ( avec interruptions), le porcher s'occupait de 4000 cochons dans différents sites de la société Pelizzarri dans le Doubs et le Jura et il effectuait chaque jour de nombreux kilomètres. Le Tass a estimé que l'employeur n'avait pris aucune mesure pour protéger son employé du bruit, mesuré entre 121 et 133 décibels au moment où les cochons sont nourris.

D'après la réglementation en vigueur, les employés doivent recevoir des protections lorsqu'une exposition sonore dépasse 85 décibels, ce qui n'a pas été le cas du plaignant. L'avocat de l'entreprise, qui au moment de l'audience était opposé au principe de la faute inexcusable, faisait remarquer que Serge Personeni avait également exercé le métier bruyant de bûcheron. 

Condamnation de l'employeur du porcher du Jura
Avec Annick Ragueneau, juriste à la FNATH (Fédération des accidentés de la vie ) et Arlette Personeni épouse de Serge Personeni

Surdité du porcher : interview d'Annick Ragueneau
Annick Ragueneau ; juriste de la Fédération nationale des accidentés du travail répond aux questions de notre équipe à Lons-le-Saunier.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

En cinq ans de tram à Dijon, les locations et les petites surfaces ont la cote

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne