Nevers : les deux auteurs présumés de l'alerte à la bombe ont avoué

Le Journal du Centre indique aujourd'hui que les deux jeunes hommes (un majeur et un mineur) interpellés, jeudi, dans l’enceinte de la gare SNCF de Nevers, ont reconnu durant leur garde à vue être les auteurs de l'alerte à la bombe à la gare de Nevers

Selon nos confrères, les deux jeunes gens n'avaient aucune animosité particulière envers la SNCF, ni de plan bien établi. Selon leurs propres mots, ils voulaient seulement « s’amuser ».
Une plaisanterie qu'ils pourraient payer cher. Remis à sa mère, le mineur  devra se rendre chez un juge des enfants de Clermont-Ferrand.
Le majeur, lui, comparaîtra devant le tribunal correctionnel à brève échéance.