François Rebsamen : "Je soutiens totalement Manuel Valls sur la question des Roms"

Le sénateur-maire PS de Dijon était l’invité de l’émission "Preuves par 3" sur Public Sénat, mardi 1er octobre 2013. Il a défendu le ministre de l’Intérieur selon qui seulement une minorité de Roms veut s'intégrer.

François Rebsamen soutient l'action du ministre de l'Intérieur.
François Rebsamen soutient l'action du ministre de l'Intérieur. © AFP - Eric Feferberg


Des divergences publiques sont apparues la semaine dernière entre le ministre socialiste de l'Intérieur, Manuel Valls, et la ministre écologiste du Logement, Cécile Duflot, sur le dossier des Roms. Manuel Valls avait déclaré que seule une minorité de Roms voulait s'intégrer. Cécile Duflot l’a accusé d'être allé "au-delà de ce qui met en danger le pacte républicain".

Interrogé sur cette polémique au sein du gouvernement, le sénateur-maire de Dijon a déclaré : "Manuel Valls n’est pas chargé de l’insertion des populations immigrées. Il est chargé de faire appliquer la loi républicaine. Tous les matins il y a des maires qui l’appellent pour lui demander de démanteler des campements roms. Il le fait quand il en a la possibilité. Quand il y a une décision de justice, il l’applique. Donc, quand il le fait dans le cadre de la loi républicaine, avec fermeté et humanité, moi je soutiens totalement Manuel Valls. Mais, je dis, quand des familles roms souhaitent s’insérer dans notre pays, on doit les aider à l’insertion", a conclu François Rebsamen.

Au cours de l’émission, le maire de Dijon a aussi décrit les écologistes comme des "partenaires qui sont parfois sont agaçants". "Ils sont agaçants pour la majorité mais ils sont agaçants pour eux-mêmes s'ils se regardent bien. Il faut qu'ils ramènent aussi de l'ordre chez eux (...) dans la maison écologiste", a-t-il affirmé.

Lors du conseil des ministres qui s’est tenu mercredi 2 octobre 2013, François Hollande a rappelé à tous les ministres "les règles d'unité et de solidarité" qui doivent prévaloir au gouvernement. Les débats internes tels que ceux sur les Roms "ne doivent pas avoir lieu sur la place publique", a rappelé le président de la République.


Cliquez ici pour en savoir plus sur la polémique à propos des Roms
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique françois rebsamen immigration
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter