Paulette Guinchard élue présidente de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie

L'ancienne députée du Doubs, Paulette Guinchard, a été élue présidente de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Le budget est de 20 milliards, en partie dû à la fameuse journée canicule.

Paulette Guinchard est âgée de 64 ans
Paulette Guinchard est âgée de 64 ans
L'ancienne secrétaire d'Etat aux personnes âgées, Paulette Guinchard, a été élue mardi présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) par son conseil, en remplacement de Francis Idrac, a annoncé la Caisse sur son site internet.
Paulette Guinchard (PS) a été députée de la deuxième circonscription du Doubs, durant deux mandats de 1997 à 2002. 
                Mme Guinchard, 64 ans, a mis en oeuvre, sous le gouvernement de Lionel Jospin en 2002, l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA), touchée aujourd'hui par quelque 1,2 million de personnes de plus de 60 ans en perte d'autonomie. Elle avait mis fin à sa carrière politique en ne se représentant aux législatives de 2007.
                Elle avait pris en janvier la tête de la Fondation Nationale de Gérontologie (FNG). Elue présidente de la CNSA parmi trois personnalités qualifiées, elle remplace Francis Idrac dont le mandat s'est achevé le 28 septembre et siègera pour quatre ans.
                "Paulette Guinchard a été une ministre des personnes âgées de référence, à l'origine de l'APA et de sa mise en oeuvre, allocation qui a constitué une avancée majeure pour que les âgés puissent vieillir le plus longtemps possible chez eux. Elle a toujours témoigné d'un engagement personnel et d'une vision d'avant-garde plaçant la question de l'âge au coeur du débat politique", a réagi auprès de l'AFP l'actuelle ministre déléguée aux personnes âgées, Michèle Delaunay.
                Créée par une loi de 2004, la CNSA est chargée de financer les aides en faveur des personnes âgées dépendantes et des handicapés. Son budget était de 20,5 milliards d'euros en 2012, dont près de 12% provenait de la journée de solidarité instaurée après la canicule de 2003.
                Elle doit financer à partir de 2015 la future "loi d'orientation et de programmation sur l'adaptation de la société au vieillissement", dont le calendrier a été annoncé lundi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter