Cet article date de plus de 7 ans

10% de femmes sont victimes de violences conjugales

La journée internationale contre les violences faites aux femmes a lieu chaque année le 25 novembre. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 148 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint en 2012.

148 femmes sont mortes en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint, indique le ministère de l'Intérieur.
148 femmes sont mortes en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint, indique le ministère de l'Intérieur.

Reportage de Christelle Juteau et Régis Guillon avec :

Le décalage entre les "beaux discours" et la "réalité du terrain"

L'association Paroles de femmes a invité la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem à tester le 115, numéro d'hébergement d'urgence, qui "ne répond jamais". "Chaque année, le 25 novembre, nous avons le droit à de nouveaux plans d'urgence contre les violences faites aux femmes", souligne l'association dans un clip diffusé sur internet. Ce petit film, réalisé "sans aucune mise en scène", vise à montrer le décalage entre les "beaux discours" et la "réalité du terrain".

La directrice de l'association enchaîne pendant une matinée les appels au 115, à des lieux d'hébergement directement ou au commissariat, afin de trouver une place en Ile-de-France pour une femme battue et ses trois enfants âgés de 2, 7 et 14 ans. 
Sur 21 appels passés, aucun résultat. Le 115 ne répondra jamais, le commissariat demande pourquoi l'association les appelle, les centres d'hébergement sont saturés ou fixent leurs conditions : pas plus de deux enfants ou pas de garçon de plus de 13 ans.

Au bout du compte, la femme violentée est rentrée chez elle, "elle a préféré un toit pour ses enfants même si elle prend des coups", explique Olivia Cattan, présidente de l'association Paroles de femmes.



Contre les violences, libérons la parole ! par droitsdesfemmes

Le 3919 "fonctionnera désormais 7 jours sur 7"

"Parfois, le 115 ne répond pas suffisamment", reconnaît la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud Belkacem. Celle-ci insiste sur la volonté du gouvernement d'apporter des solutions d'hébergement dédiées aux femmes victimes de violences via la ligne d'écoute 3919.
Un nouveau plan triennal a été présenté vendredi 22 novembre par Najat Vallaud-Belkacem. Ce plan prévoit de doubler les moyens consacrés à la lutte contre les violences faites aux femmes. Il comprend notamment des mesures visant à favoriser les plaintes et améliorer le recueil de preuves en cas de viol.

D'ici 2017, il y aura 1 650 hébergements d'urgence de plus, a promis la ministre, qui a affirmé que "260 places ont "déjà été créées cette année". Elle a aussi rappelé que le 3919 "fonctionnera désormais 7 jours sur 7, de 8h à 22h". La ministre a aussi insisté sur la nécessité de renforcer l'éviction du domicile du conjoint violent. "A un moment donné, il n'y a pas de double peine à appliquer, c'est à l'auteur des coups de partir. L'éviction de l'auteur des coups n'a lieu que dans 6% des cas, c'est ça le vrai truc insupportable", a-t-elle poursuivi.

Selon le ministère de l'Intérieur, 148 femmes sont mortes en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence société