Cet article date de plus de 6 ans

Des patrouilles de gendarmerie protégent les camions qui transportent les produits de Noël

Champagne, vins fins, parfums ou matériel hifi … En cette fin d’année, les vols se multiplient sur les aires d’autoroutes, notamment en Bourgogne. La gendarmerie met en place des patrouilles pour faire face à ces attaques.

La gendarmerie met en place des patrouilles pour lutter contre la recrudescence des attaques de poids lourds chargés de produits festifs
La gendarmerie met en place des patrouilles pour lutter contre la recrudescence des attaques de poids lourds chargés de produits festifs

Les malfaiteurs ont mis au point un système très efficace et surtout très rapide. Ils lacèrent les bâches des camions avec des cutters pendant que les chauffeurs dorment dans leurs cabines. "Ils ouvrent sur un mètre ou deux et regardent si la cargaison les intéresse", explique le major Alain Capelli, qui fait partie du peloton motorisé de la région Bourgogne.
Du coup, les conducteurs qui transportent des produits qui ne sont pas convoités par les voleurs préfèrent annoncer la couleur : "ils laissent leurs portes ouvertes, comme ça ils sont sûrs qu’on ne va pas leur esquinter leurs camions. Car, faire réparer les bâches coûte des centaines d’euros."

Pour dissuader les agresseurs, les constructeurs de camions mettent au point divers dispositifs : alarmes, verrouillage du camion, géolocalisation… Il existe même des détecteurs de gaz, car certains malfrats n’hésitent pas à injecter du gaz dans les aérations du véhicule pour endormir les chauffeurs enfermés dans leur cabine.

##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers noël