Le mystère de la villa gallo-romaine d'Entrains-sur-Nohains sera-t-il révélé grâce à la photo haute définition?

Une équipe de l'INRAP, l'institut national de recherches archéologiques préventives, qui fouillait un charnier découvert en septembre a vu son travail facilité grâce à la photogrammétrie.

Par Muriel Bessard

C’est à la suite d’une recherche étonnante à Entrains-sur-Nohain dans la Nièvre que la technique a été utilisée.

Un charnier découvert en septembre

L'INRAP, l'institut national de recherches archéologiques préventives, a mené pendant 5 mois des fouilles archéologiques sur les vestiges d'une villa gallo-romaine lorsqu’elle a découvert, en septembre, un charnier d'une vingtaine de cadavres dans un puits. Des ossements humains dont la datation est comprise entre le 7ème et 10ème siècle de notre ère. Problème : les ossements sont au fond d’un puits très étroit. Pour pouvoir effectuer des relevés, l'INRAP a donc fait appel à une société dijonnaise spécialisée dans la modélisation 3 D et la technique dite de la photogrammétrie. 


Les atouts de la photogrammétrie

Il s’agit en fait de prendre plusieurs clichés de différents points de vue d’un objet, d’un endroit… et de « superposer » ces images pour obtenir des représentations 3D mais surtout des photos haute définition mesurables et utilisables comme un plan. Autre avanatge de cette technique : sa rapidité. En quelques heures, les archéologues ont pu disposer de clichés extrêmement précis qui leur ont fait gagner énormément de temps dans leurs recherches.


Un charnier bien mystérieux

En ce qui concerne les fouilles elles-mêmes, il est trop tôt pour que les archéologues puissent avoir des informations précises. L’origine du charnier pourrait être liée à un massacre, une épidémie, une bataille, rien n’est sûr. La datation non plus : les hypothèses situent les ossements entre le VIIème et le Xème siècle
=> plus d'info sur le chantier de fouilles sur le site du journal Le Monde 

Le reportage de S. Bouillot, J-L. Saintain et P. Sabatier
Avec : - des images de fouilles de la société Captair
          - Raphaël Hautefort, directeur de "Captair"
          - Stéphane Venault, responsable des fouilles (INRAP),
            Institut national de recherches archéologiques préventives

Les fouilles d'Entrains-s/-N et la photogrammétrie
A Entrains-sur-Nohain dans la Nièvre, des archéologues travaillant sur les vestiges d'une villa gallo-romaine a découvert un charnier d'une vingtaine de cadavres dans un puits. Des ossements qu'une nouvelle technique de photo pourraient permettre d'identifier.



Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus