Municipales à Dijon : David Lanaud du Gray a déposé officiellement sa candidature à la préfecture

Celui qui se présente comme le candidat du parti de la fête a déposé, ce mardi 25 février 2014, sa liste à la préfecture de Dijon. Contrairement à 2008, il n'a pas renoncé et il a bel et bien trouvé 58 colistiers. Les dix premiers font partie de sa garde rapprochée, les autres ont été tirés au sort.

David Lanaud du Gray dépose sa liste pour les municipales de Dijon.
David Lanaud du Gray dépose sa liste pour les municipales de Dijon.
Sur son compte twitter, David Lanaud du Gray se présente comme un candidat apolitique « pour le rapatriement de la Tour Eiffel à Dijon et le rayonnement de notre ville à l’international ». Son panama, qu'il porte en toutes circonstances, est devenu sa signature. Mais le trublion dijonnais semble s'assagir et adopter un ton un peu plus sérieux.

Un programme moins folklo


Ses propositions sont plus « réalistes » qu’en 2008. A l' époque, il promettait de climatiser la ville à 27° et d'organiser la Coupe du monde surf sur le lac Kir. Aujourd’hui, il s’attache à vouloir dynamiser le centre-ville en rasant notamment le Centre Dauphine et en « verdissant » la rue de la Liberté. Il propose également d'investir massivement sur le Palais des Congrès pour faire en sorte que Dijon accueille plus de congressistes. Enfin, il souhaite transformer l'église Saint-Philibert en boîte de nuit. Sur ce dernier point de son programme, on retrouve la dérision qui fait sa popularité sur les réseaux sociaux.

Crédité de 5% des intentions de voix


Le seul sondage officiellement réalisé pour le scrutin dijonnais crédite tout de même David Lanaud du Gray de 5% des voix. Qui sont ces électeurs qui prennent au sérieux DLDG? Des personnes qui n'auraient pas voté ou va-t-il prendre des suffrages aux candidats traditionnels ? Seront-ils aussi nombreux? L'avenir nous le dira. 

Le reportage de C. Tarrisse et D. Waxin avec:
durée de la vidéo: 01 min 43
candidature de David Lanaud du Gray

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique