A Chalon, on plante des saules pour les castors

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Gillot .

Fixer les familles de castor qui ont élu domicile sur les îles de la Saône, freiner l'érosion des berges et offrir une leçon de choses grandeur nature aux enfants, voici les trois raisons qui ont conduit l'Association ornithologique et mammologique de Saône-et-Loire à planter 2000 saules.

Voilà donc l'explication de cette opération plantation de saules menée par l'AOMSL sur les bords de Saône. Porté par cette association, ce projet en faveur des castors et de la restauration des berges de la rivière a été retenu par la Fondation Yves Rocher, qui le soutient dans le cadre d'un programme national de plantations d'arbres.

Outres les promeneurs et les pêcheurs, les bords de Saône à Chalon ont donc vu ces jours ci arriver toute une bande de planteurs de saules.
Présent dès le néolithique et jusqu'au milieu du 19 ème siècle,  le castor avait ensuite disparu des rivières de Saône-et-Loire, comme d'ailleurs de presque toutes les rivières françaises. Chassé pour sa fourrure, il a  frôlé l'extinction au début du 20 ème siècle avant de faire l'objet du premier décret de protection d'une espèce naturelle, pris en 1909. Il n'en restait alors plus que quelques dizaines de couples en basse vallée du Rhône. Depuis lors, peu à peu, ses effectifs se sont reconstitués et il a recommencé à coloniser les rivières qu'il avait fréquenté par le passé. ,

Voici quelques années, il est ainsi revenu  sur la Saône, et même en plein Chalon, où il semble se plaire. Cette opération de plantation devrait conforter sa présence.

durée de la vidéo: 02 min 07
Un reportage de Michel Gillot et Jean-Louis Saintain, avec Alexis Révillon, de l'AOMSL (Association Ornithologique et mammologique de Saône-et-Loire)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité