• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Immobilier : l'Yonne n'attire plus les Parisiens

L'Yonne a longtemps été considérée comme le jardin des Parisiens. Sa proximité en faisait un département très prisé pour les acquéreurs de résidence secondaires. Mais depuis quelques années, les acheteurs sont moins nombreux et ont un budget beaucoup plus restreint.

Par Christophe Tarrisse

L'Yonne, son calme, sa campagne verdoyante et reposante. Longtemps ce cadre a attiré les Parisiens qui s'offraient des résidences secondaires dans le département icaunais. Sa proximité en faisait également un atout considérable. Mais depuis quelques années, ce marché s'est considérablement ralenti.

La hausse vertigineuse des prix de l'immobilier à Paris a rendu plus difficile l'achat d'une autre résidence. Rares en effet, sont ceux qui peuvent s'offrir une résidence principale, la résidence secondaire est clairement devenue un luxe.

Mais cette nouvelle situation sur le marché a par ricochet des bienfaits pour les jeunes icaunais qui trouvent plus facilement des biens immobiliers et à des prix plus abordables, le marché étant à la baisse.

Les prix des résidences secondaires ont chuté en moyenne de 20% entre 2012 et 2013.  Cette tendance à la baisse concerne l'ensemble des régions françaises à l'exception des résidences situées en bord de mer.

Voir le reportage de Nathalie Baffert et Claude Heudes avec comme intervenants :
- Béatrice Prézeau (Propriétaire)
- Isabelle Gillot (Gérante d'agence immobilière)
- Marine Damour (Primo-accédante)


Baisse ventes immobilières


Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus