Cet article date de plus de 7 ans

Dijon : un hommage a été rendu aux victimes des crimes racistes

Ce dimanche 20 juillet 2014 est la Journée nationale de commémoration des persécutions racistes et antisémites sous l'autorité de l'Etat Français, 72 ans après la rafle du Vel d'Hiv et sur fond de tensions liées au conflit entre Israël et le Hamas à Gaza.
Cette Journée nationale a été institué en 1993 par le Président François Mitterrand.
Chaque année, des cérémonies sont organisées dans tous les départements pour rendre hommage aux victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat Français et aux Justes de France.

A Dijon, ce dimanche, une centaine de personnes s'est ainsi rassemblée Cour de la gare SNCF.
Israël Cemachovic, le président de l'Association Cultuelle Israélite, a d'abord lu les noms des 21 personnes déportées de Côte d'Or au cours du mois de juillet 1942, avant que le rabbin Simon Sibony procède à la prière des Morts.

La cérémonie a cette année une résonance toute particulière, à un moment où les tensions sont ravivées par le conflit israélo-palestinien.

Reportage de Tiphaine Pfeiffer et Damien Rabeisen avec les interviewes de :

durée de la vidéo: 01 min 47
Hommage aux victimes des crimes racistes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage histoire