• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La tablette numérique made in Saône-et-Loire est présentée à l’Élysée

Ted (Tablette pour l'éducation digitale) a été conçu par la société Unowhy, qui a déjà à son actif la tablette culinaire Qooq. / © ©CG71
Ted (Tablette pour l'éducation digitale) a été conçu par la société Unowhy, qui a déjà à son actif la tablette culinaire Qooq. / © ©CG71

Mardi 9 septembre 2014, la société UNOWHY présentera à l’Élysée l’expérimentation TED menée en Saône-et-Loire. Dans le cadre du développement des 34 plans industriels, les responsables et les professeurs impliqués dans l’expérimentation dans 16 collèges présenteront la tablette.

Par Christophe Tarrisse

Pourquoi vont-ils à l'Elysée ?


Invités par le Président de la République dans le cadre du développement des 34 plans industriels, les responsables d’UNOWHY seront accompagnés de professeurs impliqués dans l’expérimentation qui a lieu dans 16 collèges du Département de Saône-et-Loire, afin de présenter la nouvelle version de la tablette. La tablette SQOOL (dernière version) est le résultat de l’expérimentation encore en cours, qui vise à développer un outil numérique adapté aux usages pédagogiques. Elle s’intègre parfaitement dans le « Grand plan numérique pour l’école » présenté comme une priorité nationale par le Président de la République et la Ministre de l’Éducation Nationale le mardi 2 septembre, lors de la rentrée scolaire.

Qu'est-ce que la tablette TED? 


Lancée en novembre 2012 dans le cadre de l'appel à projet Investissement d'avenir, TED (Tablette pour éducation digitale) est une tablette conçue par la société Unowhy qui a déjà à son actif la tablette culinaire Qooq. La tablette Ted - qui est fabriquée à Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, a été développée avec le laboratoire de l'université de Poitiers Techné. Elle a aussi bénéficié du soutien du conseil général de Saône-et-Loire, du Centre régional de documentation pédagogique (CRDP) de Bourgogne et du rectorat de Dijon. Cette tablette pour l'éducation digitale est exploitée par Editis, le deuxième groupe d'édition français.

Techniquement, la tablette Ted est dotée d'un casque avec micro qui permet aux élèves de s'enregistrer et aux professeurs de les écouter. Elle dispose aussi d'un stylet, un lecteur audio-vidéo, une calculatrice et un accès internet (wifi ou ethernet) contrôlé par l'enseignant.

Quel bilan ?


Depuis le mois de mars 2013, cette innovation était testée par des élèves du collège Jean-Vilar de Chalon-sur-Saône et du collège Condorcet de La Chapelle-de-Guinchay. Huit nouveaux établissements - dont le collège Henri Vincenot de Louhans - l'ont découverte ensuite. Au total, cela représente près d'un millier de tablettes distribuées aux élèves. Puis, les  cinq autres collèges de Saône-et-Loire depuis janvier 2014 s'y sont mis. Ce qui porte à 16 le nombre de collèges "testeurs".

Cinq nouveaux collèges vont expérimenter la troisième version de la tablette numérique au cours de cette année scolaire 2014/2015 à Charolles, Chalon, La Clayette, Louhans et à St-Germain-du-Plain. Ces cinq collèges seront dotés fin septembre de 600 nouvelles tablettes (V3) dénommées SQOOL.


A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus