Il y a 70 ans, la Côte-d’Or était libérée

Le 12 septembre 1944, les armées de libération se sont rejointes dans plusieurs villes de Côte-d’Or, dont celle de Nod-sur-Seine. La veille, c’est la ville de Dijon qui était libérée.

Par Muriel Bessard

C’est lors d’une cérémonie ce matin au jardin Darcy, en présence des anciens combattants, que les 70 ans de la Libération de Dijon ont été célébrés. Par ailleurs, une exposition à l’hôtel de Vogüe à Dijon retrace les événements qui se sont produits à cette époque et présente des témoignages de gens ou de résistants qui ont vécu cette époque.

C’est le 11 septembre 1944 vers 9h du matin que les libérateurs de Dijon sont entrés en ville, des combattants du 3ème régiment des chasseurs d’Afrique, du groupement Desazars et des résistants. Auparavant les Allemands étaient partis, non sans avoir détruit des ouvrages d’art et des bâtiments comme la gare. 2 jours plus tard, le 13 septembre, un grand défilé est organisé dans les rues de la ville. La foule est en liesse.

La veille, les deux armées de libération, l’une venant de Normandie, l’autre de Provence s’étaient jointes à Nod-sur-Seine, au nord du département de la Côte-d’Or. Un monument et une plaque en porte encore la trace. La jonction entre els deux armées de Libération a eu lieu en même temps dans une dizaine d’endroits dans le département.

Le reportage à Nod-sur-Seine de M. GIllot, JL. Saintain et L. André avec : 
  • des images du 13 septembre 2004
  • Hector Gioffredi, habitant de Nod-sur-Seine
  • Janine Bigeard
  • Marcel Velche, ancien soldat de la 1re DFL (septembre 2004)
Jonction de Nod-sur-Seine en 1944
Exposition sur la Libération de Dijon

 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus