Menaces terroristes : Bernard Cazeneuve a écrit aux préfets

Selon les informations du Figaro, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a écrit, dès vendredi, à l'ensemble des préfets pour leur demander "d'élever le niveau de vigilance des forces de sécurité intérieure" face à la menace terroriste que constituent les jihadistes de l'Etat islamique.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a été accueilli notamment par Michèle Kirry,préfète de la Nièvre
Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a été accueilli notamment par Michèle Kirry,préfète de la Nièvre
Alors que la France a commencé des frappes aériennes contre des positions djihadistes en Irak, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a écrit dès vendredi à l'ensemble des préfets pour leur demander «d'élever le niveau de vigilance des forces de sécurité intérieure, notamment vis à vis des édifices sensibles» parmi lesquels figurent les «bâtiments confessionnels, représentations diplomatiques et consulaires» mais aussi les «lieux symboliques ou à forte fréquentation».

C'est ce que révèle le Figaro ce lundi 22 septembre 2014. Il a également demandé un renforcement de la vigilance à l'occasion de « rassemblements pouvant constituer des cibles potentielles », citant notamment les « offices religieux, spectacles » ou encore « rencontres sportives… ».

Ce matin dans une déclaration solennelle Place Beauvau, il a répondu à l'appel lancé aux musulmans par l'organisation Etat islamique pour qu'ils
tuent des Français ou des Américains. "La France n'a pas peur car elle n'entend pas céder au piège des terroristes" et "elle sait que l'unité, la sérénité et la vigilance des citoyens constituent la meilleure des réponses qui puisse leur être opposée", a encore insisté le ministre. "La France n'a pas peur parce qu'elle est préparée à répondre à leurs menaces." "Le dispositif Vigipirate, dans les dispositions actuelles qu'il contient", selon lui, "est aujourd'hui opérationnel et efficace. Depuis plusieurs mois déjà, nos forces de sécurité sont pleinement mobilisées afin de prévenir les risques liés à l'activité des groupes terroristes en Syrie et en Irak".




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter