Christian Paul annonce qu'une majorité de frondeurs voteront contre la loi Macron

Christian Paul, l'un des députés PS frondeurs.
Christian Paul, l'un des députés PS frondeurs.

Les députés français sont appelés mardi à voter un projet de loi assouplissant le travail du dimanche et réformant la profession très protégée des notaires, censé dans sa globalité "déverrouiller" l'économie du pays. Cette loi Macron ne sera pas votée par beaucoup des fraudeurs selon Christian Paul.

Par C.T. avec AFP

Quelle sera l’attitude des députés frondeurs ce mardi à l’Assemblée lors du vote de la loi Macron ? Ils seront en tout cas observés à la loupe.  Le vote doit intervenir après les questions au gouvernement, c'est-à-dire vers 16h. Ce matin, le député de la Nièvre, Christian Paul a ainsi affirmé qu’une majorité de PS frondeurs voteront contre la loi Macron.

Une majorité des 30 à 40 députés socialistes "frondeurs" voteront contre le projet de loi Macron mardi en première lecture, a affirmé l'un de leurs animateurs, Christian Paul, avant la réunion du groupe PS en présence de Manuel Valls. "Plusieurs dizaines de députés PS ne voteront pas la loi" et "une majorité d'entre eux votera contre", mais "chacun en conscience précisera sa position (contre, abstention, non participation au vote)", a déclaré à la presse ce député de la Nièvre. "La position commune est d'exprimer notre désaccord" et "les proportions réelles ne seront connues qu'au moment du vote", ont cependant précisé à l'AFP plusieurs autres "frondeurs".

Le gouvernement a en tout cas précisé qu’il n’aurait pas recours au 49-3, malgré l’incertitude autour du vote, qui permettrait de faire adopter le texte sans vote, sauf si une motion de censure était déposée. « Chacun devra prendre ses responsabilités », insiste l’entourage du ministre de l’économie.

Sur le même sujet

Les + Lus