Cet article date de plus de 5 ans

La Nièvre inaugure ses « chemins de mémoire » pour honorer ses Résistants

Dans la Nièvre, 21 sites historiques viennent d'être réaménagés dans un  circuit touristique baptisé " les chemins de mémoire". Un parcours destiné à  honorer ceux qui ont fait acte de bravoure pendant la deuxième guerre mondiale.

Cela faisait 12 ans que le parc du Morvan se battait pour ce projet destiné à créer un "chemin de mémoire" et ainsi mettre en lumière ces lieux de résistance durant la seconde guerre mondiale. Car entre 1940 et 1944, la Nièvre, plus particulièrement, le Morvan a vu se développer toutes formes de résistance. En 1944, les forêts morvandelles accueillaient près de 10.000 résistants.



Parmi les nombreux lieux qui attestent de l’importance des maquis dans le Morvan, 21 ont été spécialement aménagés pour les mettre en valeur. Parmi eux, le Musée de la Résistance en Morvan à Saint-Brisson qui propose, à travers de nombreux documents, archives, matériels et photographies, dispositif numérique, de découvrir le rôle et l’importance de la Résistance dans la région. Le musée organise  également des ateliers et des journées de découverte.



Les sites qui ont été aménagés dans ces « chemins de mémoire » :



Le reportage de Régis Guillon, Cécile Claveaux et Luis André

Avec :
durée de la vidéo: 02 min 29
Inauguration du chemin de mémoire du Morvan

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire résistance