• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Alexis Vuillermoz s'impose à Rio, de bonne augure avant les Jeux

Alexis Vuillermoz lors de sa victoire d'étape sur le Tour de France, le 8 juillet 2015 / © ERIC FEFERBERG / AFP
Alexis Vuillermoz lors de sa victoire d'étape sur le Tour de France, le 8 juillet 2015 / © ERIC FEFERBERG / AFP

Le Jurassien Alexis Vuillermoz a remporté hier l'épreuve préolympique de Rio, sur le circuit même qui sera utilisé dans un an pour les JO. Thibaut Pinot se classe 6ème...

Par Catherine Eme-Ziri

Alexis Vuillermoz a remporté dimanche l'épreuve préolympique de Rio, disputée sur le circuit qui sera emprunté dans un an par la course sur
route des JO.
Le Jurassien a devancé le Belge Serge Pauwels et son coéquipier de la sélection française, Romain Bardet.
La course, raccourcie de 90 kilomètres par rapport à la distance prévue l'été prochain, était longue de 165 kilomètres.
Supérieurs en nombre dans le final, les Français ont également placé  Tony Gallopin (4e) et Thibaut Pinot (6e) en bon rang. Rappelons que le Haut-Saônois, Thibaut Minot, a remporté sur le dernier Tour de France l'étape mythique de L'Alpes d'Huez.
Alexis Vuillermoz, 27 ans, a gagné en juillet la 8e étape du Tour de France à Mûr-de-Bretagne. Voici ce qu'il a raconté à l'issue de cette course :
"Nous étions en surnombre dans le final avec quatre coureurs sur sept. Nous avons attaqué chacun notre tour et j'ai réussi à m'échapper. Même si ce n'est pas une course WorldTour et même si le plateau n'était pas énorme, cela reste une belle victoire", a déclaré le Jurassien.
"C'est un parcours pour grimpeur avec une montée raide et régulière. Nous allons profiter de la dernière soirée avant le retour en France. Ma reprise s'effectuera sur le GP de Plouay (30 août)", a ajouté l'ancien spécialiste de VTT, un grimpeur-puncheur qui court habituellement pour l'équipe AG2R La Mondiale.
"L'équipe possédait déjà des bons automatismes avec un niveau homogène", a estimé Romain Bardet monté sur la troisième marche du podium. "Forcément, nous étions attendus. Même si la sélection n'est pas encore faite, ce sera forcément un avantage d'être venu sur le circuit un an à l'avance" a encore estimé le 9e du dernier Tour de France, précisant qu'il reprendrait la compétition lors de la course Paris-Bruxelles le 5 septembre prochain.
Au Brésil, l'équipe de France (Barguil, Bardet, Gallopin, Pinot, Vuillermoz) était dirigée par son sélectionneur, Bernard Bourreau.
(Avec AFP)

Sur le même sujet

Episode 2

Les + Lus