Assassinat de Samuel Paty : Trois nouveaux suspects interpellés, dont l'un en Haute-Saône

Trois nouveaux suspects doivent être présentés, vendredi 6 novembre, à la justice en vue d'une mise en examen dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty. L’un d’eux a été interpellé en Haute-Saône.
Samuel Paty, enseignant d’Histoire-Géographie a été décapité le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet.
Samuel Paty, enseignant d’Histoire-Géographie a été décapité le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. © Michael DESPREZ - MAXPPP
Deux jeunes hommes et une jeune femme ont été interpellés et placés en garde à vue, mardi 3 novembre, en vue d’une mise en examen dans l’enquête sur l’assassinat de Samuel Paty. L’un des suspects a été interpellé en Haute-Saône, selon une source proche du dossier. Contacté, le parquet de la Haute-Saône a confirmé avoir collaboré cette semaine avec le parquet anti terroriste, sans préciser plus d'éléments sur le profil de la personne interpellée dans le département.

Samuel Paty, enseignant de 47 ans a été décapité le 16 octobre 2020, à la sortie de son collège de Conflans-Sainte-Honorine par Abdoullakh Anzorov, un réfugié d'origine russe tchétchène de 18 ans, pour avoir montré des caricatures de Mahomet lors de deux cours sur la liberté d'expression.

Sept personnes ont déjà mises en examen dans cette enquête dont six pour "complicité d'assassinat terroriste".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme justice société