Avanne-Aveney : le Doubs à la pagaïe !

Canoë et vélo font bon ménage ! La véloroute et la base nautique d'Avanne se développent côte à côte. L’occasion pour les débutants et les confirmés, locaux ou touristes, de (re)découvrir sportivement la faune et la flore locales.

Avanne-Aveney : péniches et canoë cohabitent sur le Doubs
Avanne-Aveney : péniches et canoë cohabitent sur le Doubs
L’eurovéloroute est en plein essor. Ils sont de plus en plus nombreux à s’aventurer sur les voies cyclables et navigables franc-comtoises. Les familles et les locaux bien sur, mais aussi les touristes, semblent apprécier le cadre naturel offert par la région. La véloroute accueille chaque jour davantage de pratiquants.
Au bord de la véloroute, la base nautique d’Avanne-Aveney, située à quelques kilomètres de Besançon. Elle propose un parcours « éco-pagayeur » de 8 kilomètres, accessible même aux débutants. Il faut en moyenne 2 heures 30 pour réaliser le circuit. Et ça marche plutôt bien, affirme Yoann Cotez, directeur de la base Woka.
  
Le canoë, activité majoritaire du réseau Woka, a permis le développement de cette association. Historiquement basée à Marnay, celle-ci s’agrandit depuis quatre ans. Outre celle de Besançon, on compte désormais 8 bases de loisirs : à Salins-les-Bains, Dole, Belfort, Lons-le-Saunier, Montbéliard, Vesoul, Pesmes et Marnay… Les activités s’y sont également diversifiées. Sportifs et moins sportifs peuvent s’adonner au tir à l’arc, à l’escalade, l’acrobranche, le VTT ou même... la sarbacane !


Avec en interview :
Thomas, employé de l'association Woka
Laurent, touriste de Mulhouse
Yoann Cotez, directeur de la base nautique d'Avanne-Aveney
durée de la vidéo: 01 min 51
Besançon : canoë-kayak

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs sport