Beaune : 12e édition du Blues Boogie Festival du 29 novembre au 3 Décembre

© Beaune Blues Boogie Festival
© Beaune Blues Boogie Festival

Encore un festival d'envergure internationale à Beaune!  Le Blues Boogie Festival fait partie de ces événements qu'il ne faut absolument pas rater lorsqu'on aime le jazz. Les concerts inscrits au programme sont mémorables et les salles où ils ont lieu sont tout simplement mirifiques! 

Par Caroline Jouret

La renommée du Blues Boogie Festival n'est plus à faire. Presque tous les concerts sont déjà complets. Il ne reste que quelques places pour la première soirée, mardi 29 novembre (trio piano, contrebasse, batterie) à la Lanterne Magique de Beaune, et quelques place encore pour le concert de clôture dimanche 3 décembre à la Comédie du vin ( un déjeuner gastronomique dans un ancien casino, avec tous les artistes sur scène).

Pour qui aime la Bourgogne et les vins de Bourgogne, Beaune est un lieu de rendez-vous incontournable. Comme un aimant au milieu des vignobles, la ville a un pouvoir magnétique. Elle attire autant les touristes que les autochtones. S'ils viennent beaucoup pour visiter les Hospices de Beaune, il y a tout au long de l'année des événements culturels qui font venir du monde depuis les antipodes.  

Le festival du film policier, le festival international de la musique baroque et le Blues Boogie Festival ont de sérieux arguments pour séduire. La  qualité de la programmation, les lieux où se déroulent les concerts, mais aussi la possibilité parfois de marier la musique à la dégustation de grands crus et d'apprécier une cuisine gastronomique. 


Boogie-woogie, jazz traditionnel, gospel, blues... De ces rythmes qui vous mettent le coeur en joie et qui vous embarquent. Dans Beaune intra-muros ou à l'extérieur dans des lieux aussi prestigieux que le Château de Gilly, authentiques comme le caveau d'un domaine vigneron à La Vosne-Romanée  les mélomanes ont rendez-vous avec "des pointures" comme Jean-Pierre Bertrand (l’un des meilleurs pianistes de Boogie-woogie en France), ou encore avec un roi du clavier, Richie Loidl, surnommé « Boogie Man », Gilles Chevaucherie (l’un des meilleurs contrebassistes Français).pour n'en citer que quelques-uns.




Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le grand loto du patrimoine à la rescousse de l'église de Rupt (70)

Les + Lus