• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La Boulaye : le temple bouddhiste accueille les visiteurs toute l’année

© Antoine Marquet
© Antoine Marquet

Le temple se dresse dans le paysage comme s’il venait d’un autre monde. A La Boulaye, en Saône-et-Loire, un temple bouddhiste est installé depuis la fin des années 1980. Il ouvre ses portes toute l’année aux visiteurs, curieux ou pratiquants.
 

Par Antoine Marquet

A la fin des années 1960, les Occidentaux partent en Inde ou au Népal. Il y a un véritable engouement pour la spiritualité à cette époque. Les hippies sont à la recherche de paradis artificiels.

Ceux qui sont partis ont pu rencontrer des maîtres tibétains, fuyant le Tibet après l’invasion Chinoise. Les hippies sont séduits par la sagesse, la sérénité et l’étendue du savoir et de la bonté des maîtres. Ils souhaitent que ces maîtres viennent enseigner le bouddhisme en Occident.
 
Le temple bouddhiste de La Boulaye est ouvert toute l'année aux visiteurs. / © Antoine Marquet
Le temple bouddhiste de La Boulaye est ouvert toute l'année aux visiteurs. / © Antoine Marquet

Quand le bouddhisme s'installe à La Boulaye...


De mulitples sites sont visités. C’est finalement La Boulaye qui est retenue après une vente à la bougie, une sorte de vente aux enchères.

Maître Kalou Rimpoché demande, avec de nombreux lamas qui l’ont accompagné, la construction de deux centres de retraite pour ceux qui veulent s’engager profondément. La retraite, c’est une période de méditation intense qui se fait pendant 3 ans, 3 mois et 3 lunaisons.

Les travaux du temple commencent en 1979 et s’achèvent en 1987, année de l’inauguration du lieu. Le temple Palden Shangpa voit le jour.

Maître Kalou Rimpoché « quitte son corps en 1989 ». En 1990, un petit garçon naît et est reconnu comme la réincarnation du maître Kalou Rimpoché. Ce dernier voyage à travers le monde pour enseigner la méditation.
Dans ce temple sont pratiqués des rituels, pour trouver la sérénité. / © Antoine Marquet
Dans ce temple sont pratiqués des rituels, pour trouver la sérénité. / © Antoine Marquet

Des activités pour les visiteurs

Maître Kalou Rimpoché sera de retour à La Boulaye du 11 au 19 août 2018. Une manifestation est prévue pour célébrer la paix, la sérénité. Des maîtres et des lamas du monde entier seront présents. Des scénettes retraçant la vie du Bouddha, des danses et d’autres animations sont programmées. 

Cette manifestation sera ouverte au public. Tout comme d’autres manifestations, accessibles à toute personne intéressée pendant toute l’année. Des stages de méditation sont notamment proposés, sur inscription. Il est également possible de visiter une partie du temple gratuitement.
 
Les 180 ouvrages qui donnent les fondements du bouddhisme. / © Antoine Marquet
Les 180 ouvrages qui donnent les fondements du bouddhisme. / © Antoine Marquet
 

Voyage vers la sérénité 


Le temple bouddhiste de La Boulaye attire environ 30 000 visiteurs par an, venus de tous horizons : Pays-Bas, Allemagne, Belgique, etc.

Vous y croiserez certainement des résidents en tenue traditionnelle, vous y entendrez des gongs et devrez poser vos chaussures à l’entrée du temple.
 
Maître Kalou Rimpoché a demandé la construction du temple de La Boulaye, inauguré en 1987. / © Antoine Marquet
Maître Kalou Rimpoché a demandé la construction du temple de La Boulaye, inauguré en 1987. / © Antoine Marquet


Le dépaysement est total, pour accéder à la totale sérénité.

 

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus