Cet article date de plus de 5 ans

Bourgogne : la carte des rassemblements du 1er mai pour la fête du travail

Chaque 1er mai est l’occasion pour les syndicats et les travailleurs de se rassembler et de faire entendre leurs revendications. Cette année, ils manifesteront de nouveau contre l’austérité et la loi Macron notamment.
Le défilé du 1er mai a été organisé pour la première fois en 1890. (Archive)
Le défilé du 1er mai a été organisé pour la première fois en 1890. (Archive) © AFP PHOTO / PASCAL PAVANI

Une unité partielle

Même si le défilé du 1er mai devrait être placé sous le signe de la solidarité et de l’unité, ce n’est pas le cas partout.

En Bourgogne :

les principaux syndicats, CFDTCGT et FO, se rassembleront généralement chacun de leur côté, sauf exceptions
.
Le 1er mai 2014, 1 000 personnes avaient défilé dans les rues de Dijon.
Le 1er mai 2014, 1 000 personnes avaient défilé dans les rues de Dijon.


Au niveau national :

La CGT, la FSU, Solidaires et l’UNSA ont appelé au rassemblement. A Paris, ils manifesteront côte-à-côte contre l’austérité. Ce sera un "1er mai unitaire à dimension européenne" ont-ils déclaré.

De son côté, FO défilera à part, du moins à Paris. Jean-Claude Mailly, secrétaire général, n’a pas souhaité d’unification. "Quand on est d'accord, qu'on soit unis dans l'action, c'est très bien. Quand on est en désaccord, ce n'est pas la peine de faire semblant" a-t-il déclaré. Et d’ajouter que c’était "une question de clairvoyance, de loyauté vis-à-vis des salariés". M. Mailly est en conflit ouvert avec Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, qu’il accuse d’être complice de la montée du FN.

Pour sa part, la CFDT souhaite se "déringuardiser" en mobilisant les jeunes travailleurs. Le syndicat a organisé le "working time festival" à l'Insep de Vincennes.

Un rassemblement anti-austérité

Partout en France, les différents syndicats se rassembleront contre l'austérité. Dans leur ligne de mire la loi Macron et le pacte de responsabilité et de responsabilité. Patrick Rouvrais, secrétaire général de FO Yonne, afirme "qu'il y a des travailleurs pauvres dans le département". Ce qu'il attend du gouvernement ? Qu'il leur offre "de vrais emplois avec de vrais salaires".

Les représentants des salariés veulent également prolonger le mouvement des manifestations contre l’austérité du 9 avril : 200 personnes s'étaient réunies à Dijon.

##fr3r_https_disabled##

Aux origines de la fête du travail

La fête du travail trouve ses origines aux Etats-Unis. En 1886, les ouvriers de Chicago réclament l’instauration de la journée de travail de 8 heures. Ils décident de manifester le 1er mai. Une gigantesque manifestation rassemblant 300 000 ouvriers se déroule dans le calme. La grève se poursuit mais le 3 mai la situation dégénère entre les policiers et les grévistes. Affrontements, panique générale, explosion d’une bombe : on compte plusieurs morts et des condamnations à la peine capitale.

En 1889, le congrès constitutif de la Deuxième Internationale des partis socialistes et ouvriers décide d’organiser à date fixe une journée de manifestations internationale. Le 1er mai tel qu'on le connaît aujourd'hui se tiendra pour la première fois en 1890. L’objectif est de revendiquer la journée des 8 heures et d’honorer les morts de mai 1886.

En France, les 8 heures de travail sont instaurées en 1919. C’est en 1941 que la journée sera baptisée "fête du travail" par le régime de Vichy et en 1947 qu’elle deviendra chômée.

Malgré tout, Patrick Rouvrais, de FO Yonne, rappelle que la journée des 8h n’est pas encore une généralité. "Dans les hôpitaux, on travaille 12h, passer à 8h réduirait le stresse et créerait des emplois", dit-il.

 

Le programme du 1er mai 2015 en Bourgogne
En Côte d’Or

CFDT :
  • Dijon – 11h à 12h30 – aperitif militant dans la cour de l’union départementale CFDT
CGT :
  • Beaune – 10h – porte St Nicolas
  • Dijon – 10h – place Wilson
  • Montbard – 10h – parking de Pôle Emploi
FO :
  • Dijon – 9h30 – grand meeting public avec Hubert Raguin

Dans la Nièvre 

CFDT :
  • Nevers – 11h30 – apéritif, déjeuner et concert au kiosque du parc Roger Salengro
CGT :
  • Nevers – 10h – défilé de la Bourse du Travail à la préfecture
FO :
  • Cosne-sur-Loire - avec la CGT, la FSU, l'UNSA et Solidaires
  • Decize - avec la CGT, la FSU, l'UNSA et Solidaires

En Saône-et-Loire

CFDT :
  • Chalon-sur-Sâone - 11h à 13h30 - pot amical à la maison des syndicats 
  • Le Creusot - 11h à 13h - au locaux Henri Paul Schneider
CGT : 
  • Autun – 10h – rassemblement avec FO à l’Hexagone puis après-midi festif
  • Chalon – 10h – rassemblement devant le kiosque de la place de Beaune, puis manifestation et pot fraternel
  • Gueugnon – 10h – rassemblement au château d’Aux et repas fraternel des syndiqués
  • Le Creusot – dès 8h – débat public avec Bernard Thibault mais aussi : vide-grenier, concours de pétanque, repas, animation musical, spectacles, jeux pour les enfants, exposition, tiercé de poneys
  • Louhans – 10h – rassemblement place de la charité puis manifestation
  • Mâcon – 10 h – rassemblement place Lamartine, exposition et buffet
  • Montceau – 10h – rassemblement devant l’union locale CGT, puis manifestation, et pot fraternel
  • Tournus – 9h – rassemblement devant l’hôtel de ville

Dans l’Yonne

CGT :
  • Auxerre – 10h – place de l’Arquebuse
  • Sens – 10h – place Etienne Dolet
FO :
  • Auxerre – 10 h – meeting public avec Didier Porte dans la coure de l’union départementale puis apéritif
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité