• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne : à la rentrée 2016, 14 écoles supplémentaires enseigneront l'allemand

© Cobber17 - Licence CC par Wikimedia Commons
© Cobber17 - Licence CC par Wikimedia Commons

L'enseignement de l'allemand dès l'école élémentaire sera proposé dans un millier d'établissements supplémentaires en France à la rentrée 2016 ce qui permettra aux élèves de poursuivre cet apprentissage, couplé avec l'anglais, dès la 6ème, a indiqué le ministère de l'Education.

Par Christophe Tarrisse

Au total, 3.800 écoles proposeront l'enseignement de la langue de Goethe dès le cours préparatoire (CP), a précisé la rue de Grenelle, quelques mois après la vive polémique qui avait agité le monde éducatif, et au-delà, à propos de la suppression des classes bilangues (enseignement de deux langues étrangères dès la 6ème). En Bourgogne, dans l'académie de Dijon, 53 écoles proposeront de l'allemand, soit 14 établissements supplémentaires, et 18 écoles une autre langue (italien, espagnol, arabe...). Il y aura 106 collèges avec bilangue anglais/allemand et 164 avec allemand en LV2 (soit une hausse de 97)

Cette suppression est un des éléments de la réforme du collège, qui entrera en application à la rentrée 2016. Toujours dans le cadre de cette réforme, est prévue en revanche l'apprentissage pour tous les élèves de deux langues étrangères dès la 5ème (et non en 4ème pour tous, comme c'est actuellement le cas).

Cette mesure avait provoqué au printemps dernier de vives protestations de la part des professeurs d'allemand, qui craignent l'effritement de l'apprentissage de cette langue, au profit de l'anglais. Pour apaiser ces craintes, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem avait promis que les écoles élémentaires enseignant une autre langue étrangère que l'anglais pourraient voir leurs élèves poursuivre l'apprentissage de cette autre langue --et de l'anglais-- dès la 6ème.

Les collèges vont donc s'adapter à cette nouvelle configuration de la carte des langues vivantes enseignées dans le premier degré, en mettant en place des "dispositifs de continuité" en 6ème: ils seront 3.000 collèges à la rentrée 2016 à proposer deux langues en 6ème, dont 2.300 pour l'anglais/allemand, selon la rue de Grenelle.

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus