Châtenoy-le-Royal : Marie-Mercier choisit de rester sénatrice

Il fallait choisir.... Rester maire ou rester sénatrice. La loi sur le non cumul des mandats électoraux interdit d'exercer un mandat national en même temps qu'un mandat exécutif local. Marie Mercier, maire de Châtenoy-le Royal depuis 2001 a décidé de démissionner. 

Le fauteuil de maire de Châtenoy-le-Royal est vacant. On connaîtra bientôt celui ou celle qui prendra la succession de Marie Mercier. Le conseil municipal votera lundi prochain. 

Marie Mercier n'est plus maire mais elle reste tout de même très impliquée dans la vie de la commune. Elle continue à sièger en tant que conseillère municipale. 

Sénatrice de Saône-et-Loire depuis le 12 juin 2015 (membre de la Commission des Lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d'administration générale,  inscrite au groupe "Les Républicains"), Marie Mercier avait remplacé Jean-Patrick Courtois, déclaré démissionnaire d'office de son mandat par le Conseil constitutionnel suite à l'annulation de son élection.

Au Palais du Luxembourg, elle travaille avec un autre sénateur de Saône-et-Loire Jean-Paul Emorine. également du groupe "Les Républicains". 

Médecin généraliste à Châtenoy-le-Royal depuis 1990,  Marie Mercier a été Conseillère régionale de Bourgogne de 2004 à 2010. Elle est aussi Vice-présidente de la communauté d'agglomération du Grand Chalon, chargée de la mutualisation des services aux communes depuis 2014.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité