• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Cléron : une pétition pour sauver la cabane en danger de Xavier Marmier rassemble plus de 10 000 signatures

© France 3 Franche-Comté : Emmanuel Rivallain
© France 3 Franche-Comté : Emmanuel Rivallain

Alors que la cour d'appel de Besançon a ordonné la destruction de sa cabane perchée dans les arbres à Cléron, dans le Doubs, Xavier Marmier en appelle à la mobilisation, pour sauver son "rêve perché". Une signature rassemble plus de 10 000 signatures.

Par Sarah Rebouh

Nous vous en parlions le 28 mars dernier. Après une décision de justice, Xavier Marmier, véritable amoureux de la nature, annonçait sur les réseaux sociaux que la cour d'appel de Besançon avait infirmé un jugement précédant, et qu'il était désormais dans l'obligation de détruire sa cabanne, nichée dans un arbre.

Dans cette affaire, ce qui pose problème c'est que la cabane de Xavier a été construite sur un terrain lui appartenant, mais sans permis de construire et dans une zone Natura 2000, au lieu-dit “Chante Merle” (en savoir plus). Pourtant, l'élagueur de métier a construit sa maison sans détériorer son habitat et vit en parfaite symbiose avec l'environnement.

Revoir notre reportage : 
Cléron : la cour d'appel ordonne la destruction de la cabane perchée dans les arbres
Intervenants : Xavier Marmier - Propriétaire de la cabane, Catherine Suissa - Avocate de la mairie de Cléron. Un reportage de : RIVALLAIN Emmanuel, DEBIEF Eric et CHEVALLIER Stéphanie.

Le Franc-Comtois, ancien monteur du chapiteau du Cirque Plume, n'a pas l'intention d'abandonner son logement insolite, située dans une commune de quelques 300 âmes.

Il en appelle à la mobilisation de ses proches et des personnes sensibles à son histoire pour tenter de "faire évoluer la loi sur les habitats écologiques". Dans une vidéo publiée ce 2 avril sur les réseaux sociaux, Xavier lance un appel. Ce dernier a été partagé des milliers de fois alors que la vidéo a été visionnée plus de 45 000 fois.

Sur la toile, de nombreuses réactions en soutien à Xavier Marmier fleurissent. "Je suis née à Cleron et habite toujours. Cette construction ne gêne personne. Il est chez lui et ne demande rien à personne : ni l'eau, ni l'électricité." explique Nelly. Léonie, signataire de la pétition explique quant-à-elle : "Je signe car je souhaite qu'on repense notre mode de vie, notre façon de nous loger, et que l'on se rapproche à nouveau de la nature. Que les forêts s'étalent et grandissent partout, et que les cabanes dans les arbres de nos rêves d'enfants fleurissent."

"C'est une démarche écologique et responsable positive. Il faut faire évoluer les lois pour régulariser la situation de milliers d'autres personnes vivant ainsi et qui continuront de vivre comme ça car c'est un mode de vie durable"
ajoute Olivier lui aussi signataire de la pétition.

Xavier a l'intention de se pourvoir en cassation. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus