• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le club de football Jura Sud soupçonné de tricherie lors du match contre Toulon

Pas d'exploit pour Jura Sud. Le dernier club franc-comtois en lice ne s'est pas qualifié pour les 1ers 8ème de finale de son histoire. / © Laurent Brocard
Pas d'exploit pour Jura Sud. Le dernier club franc-comtois en lice ne s'est pas qualifié pour les 1ers 8ème de finale de son histoire. / © Laurent Brocard

C'est leur gardien de but qui est soupçonné d'avoir "laissé filer le match"... La Fédération française de football (FFF) a ouvert une enquête pour un soupçon de match arrangé en National 2 (4e division) entre Toulon et Jura Sud. Les Jurassiens s'étaient inclinés 2 buts à 3 dans le Var. 

Par Catherine Eme-Ziri

Les quotidiens L'Equipe et Le Progrès ont sorti cette affaire qui a été confirmée par la Fédération Française de Football.

Au coeur des soupçons : le match entre Jura Sud et Toulon qui s'est disputé en terre varoise le 12 mai. L'enjeu pour les Toulonnais était simple : conforter leur place de leader et ainsi être certains de la montée en National 1. Les Jurassiens, eux, avec cette défaite ont perdu toutes leurs chances de montée en National 1.

Le Sporting Toulon a gagné le match (3-2), confortant sa place en tête du groupe à deux journées de la fin. Selon les informations des deux quotidiens, le gardien jurassien, Paul Cattier, est soupçonné par certains de ses coéquipiers d'avoir "lâché le match".
  
"Je ne comprends pas d'où peuvent bien venir ces soupçons, ce gardien a réusside nombreux arrêts pendant ce match", a réagi auprès de l'AFP le président du club toulonnais, Claude Joye. Paul Cattier a été exclu pour une faute sur un joueur qui filait au but alors que le score était de 2-2. Son remplaçant a encaissé sur le coup franc qui a suivi le but vainqueur.
    
Après cette défaite, le club de Lavans-lès-Saint-Claude n'a plus aucune chance de monter en National 1. La promotion, réservée au seul premier du championnat, se jouera entre Toulon, Annecy et Fréjus-Saint-Raphaël. Toulon compte deux longueurs d'avance sur ses deux rivaux.

Une personne responsable du club confirme par téléphone : " Le lien de fraternité est rompu entre le gardien et ses coéquipiers.  Les joueurs ne souhaitent pas qu'il participe au prochain match, samedi, à domicile contre Saint Priest. C'est humainement impossible : 23 joueurs contre 1... Je ne pense pas qu'il sera sur la feuille de match la rencontre suivante non plus. Puis, il n'y a plus de match en championnat. De toute façon, son contrat s'arrêtait à la fin de la saison !" 

Contacté par France Bleu Besançon, le gardien Paul Cattier dément toute forme de corruption. Il se dit " surpris, déçu et mécontent qu'on puisse penser ça".  Il affirme qu'il n'a pas été approché par le club adverse. "On salit mon image et mon nom, comme si j'étais un truand et un voyou". Paul Cattier envisage désormais de porter plainte en diffamation.

Sur le même sujet

Saulieu : la basilique Saint-Andoche souffle ses 900 bougies

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer